Quel avenir pour Zayn Malik?

Zayn Malik a lancé son premier album solo... (HOTO JOHN SALANGSANG, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Zayn Malik a lancé son premier album solo vendredi, après avoir quitté le boys band britannique One Direction.

HOTO JOHN SALANGSANG, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On le savait malheureux et oppressé par les contraintes au sein du boys band britannique One Direction. Après des rumeurs de départ persistantes, Zayn Malik a pris ses cliques et ses claques l'an dernier. Le petit ami de Gigi Hadid a lancé vendredi son premier album solo, Mind of Mine. Promise à un départ canon, sa carrière sera-t-elle longue et fructueuse? Voici cinq membres « défroqués » de boys bands qui pourraient l'inspirer... ou le faire désespérer.

Justin Timberlake: le modèle

Il a fait ses débuts au Mickey Mouse Club, aux côtés de Ryan Gosling et de sa future ex-copine Britney Spears. Justin Timberlake a ensuite été la voix principale de NSYNC, un sérieux rival des Backstreet Boys qui a vendu plus de 50 millions d'albums. Après son départ du groupe, Timberlake a lancé son premier album solo, Justified, en 2002. Il s'est fait discret après le Nipplegate avec Janet Jackson au Super Bowl, pour mieux ressurgir en 2006 avec l'album pop visionnaire FutureSex/LoveSounds, créé en collaboration avec Timbaland. Beaucoup de gens le considèrent comme le nouveau roi de la pop.

Robbie Williams: l'inconstant

De ce côté-ci de l'Atlantique, on oublie que Robbie Williams a d'abord fait carrière pendant quatre ans au sein du groupe Take That, à qui l'on doit le tube Back For Good. Williams a claqué la porte du boys band en 1995 pour amorcer la florissante carrière solo qu'on lui connaît. Il est le chanteur britannique qui a vendu le plus d'albums en carrière (70 millions). Signe de déclin? Le bad boy a ressorti un album avec Take That en 2010, suivi d'un album solo, Swings Both Ways, en 2013, qui est tombé à plat. Depuis, il se fait discret.

Donnie Walhberg: le grand frère

L'un chantait en caleçon Calvin Klein le tube Good Vibrations au sein de Marky Mark and the Funky Bunch. L'autre, encore plus populaire, était le mauvais garçon du quintette New Kids On The Block. Les rôles se sont inversés depuis. Alors que Mark Wahlberg multiplie les bons rôles au cinéma, son frère Donnie a dû se contenter de quelques seconds rôles (The Sixth Sense, Righteous Kill) entre deux téléréalités et tournées nostalgiques des New Kids On The Block. Il est néanmoins la vedette de deux émissions de téléréalité: l'une consacrée aux coulisses du restaurant qui appartient à ses frères et lui, Wahlburgers, et une autre, Donnie Loves Jenny, sur sa relation avec Jenny McCarthy.

Nick Carter: le battant

En janvier dernier, Nick Carter a été accusé de voies de fait par un employé d'un bar de la Floride. C'est sans parler de son frère Aaron, qui a dû se justifier d'avoir soutenu publiquement Donald Trump comme candidat à l'investiture présidentielle aux États-Unis. Malgré tout, Nick Carter continue de bien gagner sa vie avec la musique: il s'est produit au Métropolis il y a 10 jours avec le répertoire de son nouvel album solo, All American. Et il continue de tourner avec les Backstreet Boys, notamment sur des bateaux de croisière.

Nick Lachey: l'introuvable

Le groupe 98 Degrees, cela vous dit quelque chose? Le boys band n'est pas passé à l'histoire, ni son chanteur principal Nick Lachey. Ce dernier a participé aux débuts de la téléréalité avec son ex-femme Jessica Simpson dans l'émission qui a suivi leur mariage, Newlyweds. Or, cela s'est terminé par un divorce. Alors que Jessica a fait fortune avec ses collections de vêtements, Nick Lachey a tenté tant bien que mal de mener une carrière comme chanteur solo et animateur. Il partage aujourd'hui sa vie avec la mannequin Vanessa Minnillo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer