Andra Day: l'occasion de se reprendre

Elle a la voix d'Amy Winehouse, le soul dans le sang et un look d'enfer. Son... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Elle a la voix d'Amy Winehouse, le soul dans le sang et un look d'enfer. Son nom: Andra Day. Et elle se produira demain soir au Corona.

Vaut mieux tard que jamais pour découvrir la chanteuse de San Diego, qui a lancé, l'été dernier, l'album Cheers to The Fall. Réalisé par Adrian Gurvitz et Raphael Saadiq, le disque compte des collaborations avec Questlove et The Dap-Kings.

Pour renchérir sur le talent de la jeune femme, Spike Lee a même réalisé le clip de Forever Mine. Andra Day, qui a assuré des premières parties pour Lenny Kravitz, a par ailleurs obtenu deux sélections au dernier gala des Grammy en plus d'y partager la scène avec Ellie Goulding.

Son parcours est à la hauteur de ses chansons R & B langoureuses, intemporelles et d'une grande force d'âme. Andra Day a donné un spectacle à Montréal en octobre dernier, à la Sala Rossa. C'est la chance de se reprendre demain.

Ici: Festival Montréal by Québec

Pour riposter à South by Southwest - devenu, selon eux, une «icône de la récupération mercantile de l'art "émergent"» -, les réalisateurs et producteurs Yuani Fragata et Vincent Lafrenaye Lamontagne tiennent un festival baptisé Montréal by Québec à l'Escogriffe et au Quai des brumes jusqu'à samedi. À y voir sur scène: le groupe les Vulvets, «qui donne dans le plotte-surf d'inspiration western spaghetti», et Barry Paquin Roberge, ex-Buddy McNeil & the Magic Mirrors. D'autres raisons d'y assister? Le rock grunge accrocheur de Teen Seizure, le groupe francophone Bateau Noir, le rock prenant de Black Love, l'inspiration yiddish d'Orkestar Kriminal, la chanteuse Alice et le R & B lo-fi d'Un Blonde, pour ne nommer que ceux-ci.

‪‬Consultez le site de Montréal by Québec: http://www.mxqc.ca

Ailleurs: South by Southwest: vive la technologie!

Il est toujours crève-coeur de suivre le festival South by Southwest (SXSW) à distance. À défaut d'être à Austin, on peut profiter des guides d'artistes à découvrir lors de ce festival pour rafraîchir sa bibliothèque musicale. Des sites ont attiré notre attention sur le jeune rappeur Desiigner (qui figure sur l'album The Life of Pablo de Kanye West), sur le groupe grunge torontois Dilly Dally et sur la chanteuse norvégienne Aurora (son spectacle à la Sala Rossa le 16 avril affiche complet). Nous avons beaucoup aimé la liste de www.fuse.tv, grâce à laquelle nous avons découvert le groupe punk danois Yung, la chanteuse garage Beverly et - mieux vaut tard que jamais - le funk-rappeur Anderson.Paak.

Consultez la liste de www.fuse.tv: http://www.fuse.tv/2016/03/sxsw-2016-preview-30-must-see-artists

Sur scène

> Le groupe Black Tiger Sex Machine se produit au Club Soda demain soir. Lisez sous peu notre entrevue avec le groupe dont les membres sont les fondateurs du label Kannibalen Records.

> Catherine Major se produit ce soir au théâtre Outremont pour présenter les chansons de son album La maison du monde.

> Beau doublé d'ambassadeurs du mouvement indie-rock samedi soir au Centre Bell avec Death Cab for Cutie et Metric.

> Samedi soir également, Bernard Adamus donnera la première du spectacle de son album Sorel Soviet So What au Club Soda.

Sorties de la semaine

Ultramarr, Fred Fortin

XO, Laurence Nerbonne

Misc, Misc

This is What The Truth Feels Like, Gwen Stefani

Sept jours en mai, artistes variés

T'en souviens-tu encore, Godin ?, Steve Veilleux

Post Pop Depression, Iggy Pop

Something Beautiful, Jordan Smith

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer