Encore plus de musique en continu

Beaucoup de nouveautés dans l'industrie de la musique en ligne. Alors que... (PHOTO FOURNIE PAR STINGRAY)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR STINGRAY

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Beaucoup de nouveautés dans l'industrie de la musique en ligne. Alors que Québecor a fermé son service Zik et que Vidéotron annoncera demain un nouveau service baptisé Musique illimitée, Stingray a lancé hier 1000 chaînes dénommées Vibes, gratuites pour les abonnés à un câblodistributeur.

Elles seront offertes sur l'application mobile de l'entreprise montréalaise, lancée en octobre dernier.

Les différentes chaînes sont associées à cinq paramètres: une activité (brunch, dans le garage, heure de pointe, jogging), une ambiance (audacieux, branché, festif, intello), un thème (Caraïbes, vocal, Moyen-Orient), un genre et une époque.

«Ça va beaucoup plus loin que Songza, indique Mathieu Péloquin, vice-président principal, marketing et communications de Stingray. L'utilisateur peut associer trois filtres ensemble. Choisir de la musique pour cuisiner, mais que de la pop des années 2000.»

Stingray possède notamment les anciennes chaînes Galaxie, offertes dans 53 millions de foyers dans le monde, dont 11,5 millions au Canada.

Sur le câble et sa nouvelle application mobile (utilisée par 250 000 Canadiens), Stingray offrait déjà 400 chaînes de musique de différents genres musicaux - dont plusieurs chaînes francophones au Canada -, programmées par des experts et même des musiciens.

Les 1000 chaînes Vibes qui s'ajoutent contiennent en moyenne de 10 à 12 heures de musique (ce qui est beaucoup plus long que les listes d'écoute de Songza) avec au minimum 150 chansons.

«Notre ADN est la force du contenu et le réseau de programmateurs à travers le monde.»

Ce sont les 25 programmateurs en poste à Montréal (notamment d'anciens employés de Spectra, Sony, HMV, CISM, MusiquePlus, CIBL, Mix 96) et les 65 autres répartis partout dans le monde qui bâtissent les listes d'écoute (et non des algorithmes, utilisés essentiellement pour éviter les répétitions).

Rappelons que Stingray a plusieurs services et divisions: The Karaoke Channel, Concert TV, Stingray Videoclip, et Stingray Affaires, destiné aux commerces (74 000 partout dans le monde, dont toutes les boutiques Aldo).

Avec les chaînes Vibes, l'entreprise montréalaise n'augmente pas ses revenus, mais hausse la valeur de ses ententes avec les câblodistributeurs.

Demain, Vidéotron dévoilera par ailleurs un nouveau service baptisé Musique illimitée, «une première au Canada en matière de mobilité».

Stingray préfère ne pas commenter la nouveauté de Vidéotron. Il faudra voir si cela lui fera de la concurrence.

Pour l'instant, les chaînes Vibes sont offertes seulement sur les appareils mobiles pour les abonnés à un câblodistributeur (pas encore sur le câble télé comme ses autres chaînes).

Stingray fera une autre annonce importante sous peu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer