• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > La vie la nuit: quatre événements phares de M pour Montréal 

La vie la nuit: quatre événements phares de M pour Montréal

Le groupe torontois BADBADNOTGOOD en prestation.... (Photo: tirée de Flickr)

Agrandir

Le groupe torontois BADBADNOTGOOD en prestation.

Photo: tirée de Flickr

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peu importe la période de l'année, la métropole a de quoi satisfaire tous les types de mélomanes. Chaque semaine, notre journaliste vous fait découvrir ce que Montréal a de mieux à offrir.

En rassemblant le potentiel musical d'ici (et d'ailleurs au Canada), M pour Montréal a de quoi titiller l'oreille des amateurs de nouveaux sons. Coup d'oeil sur quatre événements phares.

Soldats du hip-hop

La nouvelle génération d'artistes hip-hop brille dans la programmation du 9e festival. Demain soir, cinq leaders du genre se relaieront à la SAT, unissant la scène locale au trio torontois BADBADNOTGOOD, à cheval entre jazz et hip-hop. En plus du groupe The Posterz et du réalisateur Tommy Kruise, l'effervescence montréalaise sera au premier plan, avec les canons du rap franglais Dead Obies et Loud Lary Ajust.

Demain, dès 22 h, à la Société des arts technologiques.

Concerts en rafale

M pour Montréal se veut avant tout un festival de spectacles-vitrines à l'intention des professionnels de l'industrie. Ouvertes au public, 15 prestations d'une durée de 20 à 30 minutes sont présentées aujourd'hui, dès 13 h, au Café Campus. La sélection anglophone, présentée aujourd'hui et demain, inclut Milk & Bone, The Franklin Electric, Dear Criminals et Secret Sun. Samedi, Klô Pelgag, Bernhari et Fanny Bloom représenteront la relève franco.

Bardasser pour la cause

«Rockant» son banjo, Lisa LeBlanc réchauffera l'atmosphère ce soir lors d'un concert où elle sera précédée du projet pop-rock torontois July Talk, des huit membres de Canailles et du duo d'ici Le Trouble. La pléiade d'artistes se réunit pour une bonne cause: tous les profits de la soirée seront remis au Garage à musique, un projet du Docteur Julien.

Ce soir, dès 20 h, au Club Soda.

Remixer sonates et concertos

Révélation du festival Mutek l'an dernier, le pianiste et compositeur allemand Nils Frahm transcende la musique classique en la frottant à l'électronique. Aériennes et rêveuses, ses compositions résultent d'une confrontation entre piano et synthétiseur.

Samedi, dès 22 h, au Métropolis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer