Coeur de pirate: au piano dans un conte de fées

Dans les jeux vidéo comme au cinéma, la trame musicale est presque un... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans les jeux vidéo comme au cinéma, la trame musicale est presque un personnage en soi. Pour composer la bande originale de Child of Light, jeu d'Ubisoft lancé hier, Coeur de pirate est entrée dans le monde féerique de ce jeu de rôles entièrement conçu à Montréal. Un univers artistique qui va comme un gant à la musique de Béatrice Martin.

«Quand j'ai été approchée par Ubisoft, le jeu était au stade embryonnaire, dit la chanteuse. J'avais seulement des thèmes, des images de référence, des illustrations de livres de contes. Heureusement, j'ai joué à plusieurs jeux vidéo quand j'étais jeune, alors je connaissais bien cet univers-là. J'ai pu imaginer assez facilement ce dont ils avaient besoin pour accompagner les différents segments du jeu.»

La musicienne a écrit différents thèmes mélodiques pour correspondre aux mondes du jeu, ainsi qu'une chanson pour le générique, Off to Sleep.

Un orchestre en renfort

«Dans les scènes de combat, ça devenait plus intense. Au début, les créateurs du jeu voulaient que tout soit fait au piano mais, à mesure que j'avançais, j'ai réalisé que l'on aurait besoin d'un orchestre pour accompagner les moments sombres ou intenses.»

On a donc fait appel au compositeur montréalais Anthony Rozankovic pour réaliser l'orchestration de la musique de Coeur de pirate et à l'Orchestre symphonique de Bratislava pour enregistrer ces portions orchestrales. «J'ai déjà chanté en concert avec l'OSM, mais c'était la première fois qu'on transposait directement ma musique pour un orchestre. J'étais très émue de l'entendre en voyant les images du jeu», dit-elle.

Après avoir composé de la musique pour la série Trauma et Child of Light, Coeur de pirate apprécie cette nouvelle facette de son travail et ne dirait pas non à d'autres projets du même ordre. Mais pour l'instant, elle se concentre sur l'écriture des chansons de son prochain disque.

En plus de Coeur de pirate et d'Anthony Rozankovic pour la musique, Ubisoft a fait appel à la comédienne Caroline Dhavernas pour la narration du jeu.

Pour Patrick Plourde, directeur créatif de Child of Light, cette collaboration fructueuse pourrait ouvrir la porte à d'autres collaborations avec des artistes d'ici.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer