Claude Dubois change d'air

Depuis 10 ans, Claude Dubois le musicien travaille fort, reprenant ses plus... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

Partager

Sur le même thème

Depuis 10 ans, Claude Dubois le musicien travaille fort, reprenant ses plus grands succès en duo, en choeur ou encore en version piano/violon. En revanche, Dubois l'auteur-compositeur n'a offert aucun album original à son public depuis une décennie. Avec un nouvel opus en chantier et une série de concerts acoustiques qui débutera à l'Olympia le 20 avril prochain, Claude Dubois prépare ce qu'il se plaît à appeler «son retour».

«C'est un retour puisque ça fait longtemps que je n'avais pas fait de nouvelles chansons. Tout ce que j'ai fait au cours des dernières années était intéressant. La vie m'a amené ces projets et je devais les faire», explique Claude Dubois.

Mais l'artiste s'est-il ennuyé de ne pas faire de nouvelles créations?

«Non, car le musicien a travaillé très fort! Maintenant, je me plonge dans la création totale en essayant de prendre le pouls de ce qui nous entoure, sans être moraliste. Je déteste les gens qui veulent nous dicter vers où on doit aller, pour qui on doit voter, etc. J'ai envie qu'on nous laisse tranquilles et qu'on nous demande plutôt comment on se sent», précise-t-il.

Trois nouvelles chansons

Depuis l'été dernier, Claude Dubois a donc replongé tête première dans la création, sans pour autant se fixer d'ultimatum, en prenant son temps. Après ces quelques mois en studio, l'auteur compositeur a terminé trois chansons, bien loin de l'univers de Dubois, dur et tendre.

«Mon dernier album était tellement torturé! Quand je le réécoute, je le trouve déchirant, mais je ne sais pas s'il faut aller aussi loin. Le défi est de décrire en envoûtant, et là, avec les chansons que je viens de terminer, c'est ce que je pense être en train de faire», explique-t-il.

Dans la chanson La la la la l'amour, écrite l'été dernier, Claude Dubois évoque notamment l'actualité. «J'y dis: «Laisse aux autres la fin du monde. On a mis sur nos plaques d'immatriculation Je me souviens, viens, viens, viens, viens, viens de rien! Même pas du génocide, même pas des francadiens...» Cette chanson est complètement actuelle!», s'exclame le chanteur qui aborde aussi la notion du temps dans une autre de ses créations.

«On dit que le temps passe, mais c'est nous qui passons. C'est amusant de penser que l'homme se croit toujours éternel, mais «qu'au moindre petit courant d'air ou tremblement de terre, plus rien ne fonctionne»», ajoute-t-il.

Dubois signe aussi un texte dans lequel il parle de la société, dans la même veine que Comme un million de gens, avec un regard plus amoureux. «Ce n'est pas pour autant une chanson d'amour, je n'en ai pas encore fait une», confie-t-il.

« En ce moment, je réfléchis à une chanson, Le sac à reproches. Il existe dans nos vies! On emmagasine un glossaire des bêtises que l'autre a faites. Dans le couple, c'est un poids que je veux dénoncer!»

À 65 ans, Claude Dubois a choisi de tester une nouvelle méthode de travail, écrivant ses textes et ses mélodies sur des rythmes hip-hop entraînants pour ensuite les reprendre seul à la guitare.

«Mon fils Matisse a une voix de ténor quand il pleure! Comme je travaille dans mon studio à la maison, il désoriente parfois papa dans son écriture. Ce qui est formidable puisque ça me force à faire des textes plus construits. On dit que, si on oublie une phrase, c'est qu'elle n'était pas si importante. Alors je dois me tatouer les bonnes phrases de mes chansons dans la tête!», s'amuse Dubois.

Le retour à l'Olympia

Le printemps prochain, Claude Dubois montera donc sur la scène de l'Olympia pour faire découvrir ses nouvelles créations, en version acoustique.

«La raison pour laquelle on a souligné l'aspect acoustique, c'est que, pendant des années, j'ai roulé avec un spectacle piano/violon. Je voulais prendre de la distance avec ça. Mais le clin d'oeil intéressant de ce spectacle, c'est que, d'habitude, on prend des chansons connues et on en essaie de nouvelles; là, on va faire l'inverse en mettant un paquet de chansons nouvelles et quelques must», précise le chanteur qui travaillera à nouveau avec Daniel Mercure dans le cadre de cette série de spectacles.

D'ici à son rendez-vous printanier, Claude Dubois donnera quelques concerts en République dominicaine, puis passera la fin de l'hiver en Guadeloupe, où il terminera son prochain album. «Il faut que je m'y mette! J'aurai écrit une partie de l'album dans le froid et l'autre au soleil», conclut-il en souriant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer