domlebo: un film plutôt qu'un disque

Le musicien domlebo (au centre) a réalisé un... (Photo: Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Le musicien domlebo (au centre) a réalisé un film musical collectif, Chercher noise, avec Stéphan Doe et Daniel Robillard, de la boîte Yellowtable. Se sont greffés à eux 37 musiciens invités et le «chef d'orchestre» Dany Placard.

Photo: Alain Roberge, La Presse

En 2009, Dominique Lebeau a écrit dans le livret de son premier album solo, Grand naïf: «À part ça, je suis en pleine écriture de son successeur. (...) Tant mieux ou tant pis, il sera différent à tout point de vue. Une autre démarche, une autre aventure, et il s'appellera Chercher noise

Chose promise, chose due: sous la forme d'un film de 10 chansons, Chercher noise sera présenté en grande première le 20 mars dans le cadre du Festival du film sur l'art (FIFA).

«Quand j'ai fait Grand naïf, j'ai fait deux listes de chansons: celles de mon album et celles d'un autre projet qui allait s'appeler Chercher noise», raconte l'ex-batteur des Cowboys Fringants. Les pièces mises de côté étaient moins rock et adolescentes, plus posées et sensibles. «Plus ça allait, plus c'était évident que ce n'était pas pour un projet de disque, mais de film», dit celui qu'il faut appeler domlebo.

Son idée de film musical «collectif» sans subvention et nécessitant des heures de bénévolat a charmé Stéphan Doe et Daniel Robillard, de la boîte Yellowtable, avec qui il avait fait le clip de sa chanson On choke.

domlebo tenait aussi à avoir un réalisateur musical. Il avait trois candidats en tête. Quand Dany Placard l'a invité dans sa célèbre shed, il ne lui a pas donné le choix, car le projet l'emballait. «Je n'arrêtais pas de lui répéter que c'est un film et non un disque», précise domlebo, qui se considère comme le personnage principal et «organisateur» de son film.

Chercher noise («chercher le trouble») n'est pas un documentaire ni un DVD live. C'est plutôt une succession de 10 chansons dont l'enregistrement a été filmé dans 10 lieux différents avec 37 musiciens invités, dont Jérôme Minière, Geneviève Toupin, Renaud Bastien, Jipé Dalpé, Catherine Audet, Alexandre Désilets, Jordan Officer, Philippe Brault, Michèle O et Jérôme Dupras. À travers une discrète narration de Normand Daneau, on les voit jaser, répéter et interagir, avant, pendant ou après l'enregistrement de chaque chanson.

Pour les aider à choisir une pièce et à proposer des idées d'arrangements ou d'effets sonores, les musiciens avaient à leur disposition sur Vimeo les différentes chansons de Chercher noise en version guitare/voix. domlebo les a ensuite réunis en équipe et conviés sur un lieu de tournage. «On travaillait et montait la chanson pendant deux heures, puis on en faisait plusieurs prises pendant deux heures», explique Daniel Robillard, qui filmait en formule trio avec son complice Stéphan Doe (qui travaille dans l'équipe photo et vidéo de La Presse), de même qu'avec JF Lamoureux.

«D'une chanson à l'autre, c'est intéressant, car tu vois la création de différentes façons», signale-t-il.

C'est ainsi que Michel-Olivier Gasse est accoté sur sa contrebasse au milieu du bois de Chénéville en jasant d'un arrangement avec Pascal Dufour, Marie-Laure Boudreau et Jean-François Mineau. Et que domlebo chante en duo avec Marie-Marine Lévesque dans l'atelier de la peintre Adèle Blais, accompagné d'Ivanhoe Jolicoeur (Flugelhorn), Cédric Dinardo (percussions) et Francis d'Octobre (guitare).

Seules deux choses demeurent d'une chanson à l'autre: le chef d'orchestre Dany Placard et domlebo, qui, fidèle à son habitude, chante pieds nus.

Carte blanche aux monteurs

Quand Stéphan Doe et Daniel Robillard se sont retirés dans un chalet, en septembre dernier, ils avaient 150 heures de matériel et une histoire à raconter. domlebo leur a donné carte blanche. «La réalisation s'est faite au montage», indique Daniel Robillard.

«[Après] des milliers de courriels, des centaines de décisions et 12 mois de recherche, d'organisation, de préparation, de discussions, de remises en question, de doute, de résolution de problèmes et de petits moments où la magie est venue opérer», Chercher noise est un film à la forme unique et à la direction photo magnifique qui permet au public d'avoir un contact intime et privilégié avec le processus de création musicale.

Le film sera présenté le 20 mars à la Cinquième Salle de la Place des Arts. Les dix pièces de Chercher noise se trouvent sur www.domlebo.ca

En rafale

- Coeur de pirate sera au Métropolis le 15 juin, dans le cadre des FrancoFolies de Montréal.

- En pleine production de son 2e album, le quatuor montréalais Elephant Stone se produira à la Sala Rossa le 13 mars, avant de s'envoler pour le Texas pour le festival South by Southwest.

- Le mythique groupe punk britannique The Sex Pistols (le défunt Sid Vicious en moins) vient de signer un contrat avec Universal. Une version rematricée et bonifiée de Never Mind The Bollocks, Here's The Sex Pistols sortira pour le 35e anniversaire du groupe, à qui l'on doit la pièce d'anthologie God Save The Queen.

Sorties de la semaine

- MA, Ariane Moffatt

- The End of That, Plants and Animals

- Mécanique d'hiver, Pierre Fortin

- All of Me, Estelle

- L'homme dont les bras sont des branches, Daran




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer