Un hymne national québécois signé Raoul Duguay?

Eve Couture
La Presse

(Montréal) «Ô Kébek/Kébek c'est nous gens d'ici, gens de coeur/Pays unique de l'Amérique.»

Ce sont les premiers mots d'un nouvel hymne national québécois écrit par Raôul Duguay avec la collaboration d'Alain Sauvageau. L'oeuvre, commandée par la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, a été dévoilée hier.

> Réagissez sur le blogue de Patrick Lagacé

Il a fallu six mois au poète abitibien pour écrire ce qui pourrait devenir l'hymne national du Québec. «Je me suis senti fragile, fébrile et vulnérable», avoue l'auteur. Il a d'ailleurs fait beaucoup de recherche et a étudié d'autres hymnes nationaux avant de se lancer dans la composition du poème.

En tout, 62 artistes ont été pressentis, et Duguay est le seul qui ait osé relever le défi.

Un comité a approuvé chaque étape de la création. Le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Mario Beaulieu, a participé à la démarche. Dans cette chanson, dit-il, «on retrouve notre histoire, la diversité de nos origines, le français comme langue commune, tous les emblèmes comme le harfang des neiges...»

«Sous les aurores boréales brame brame l'orignal/Près des bouleaux une merveille/Les ailes au soleil/Le harfang des neiges s'envole», peut-on en effet entendre dans Ô Kébek.

Une version longue et une version courte ont été enregistrées sur disque. De plus, on peut télécharger la chanson gratuitement sur l'internet: les auteurs ne voulaient pas faire de profits sur une oeuvre qui «appartient à tous».

Mais comment le peuple québécois peut-il l'adopter?

Mario Beaulieu croit que ce sont les gens qui vont s'approprier Ô Kébek. La Société Saint-Jean-Baptiste va présenter l'hymne à la Fête nationale, le 24 juin prochain, et compte le suggérer à l'organisation du Canadien de Montréal afin qu'il soit chanté avant les matchs du Tricolore au Centre Bell.

Quoi qu'il en soit, l'auteur de La Bittt à Tibi croit que Ô Kébek sera peut-être l'oeuvre la plus marquante de sa carrière.

_______________________________________________

Voici les paroles de la version longue de l'hymne national proposé par la SSJB:

Ô Kébèk

Kébèk c'est nous gens d'ici gens de coeur

Pays unique du nord de l'Amérique

Grand peuple uni sous le fleurdelisé

Nation qui fleurit et aspire au bonheur

Sous l'arc-en-ciel de l'amour nous chantons liberté

Au fil des jours nous gardons en mémoire notre histoire

Notre fierté notre victoire

C'est de parler français

Et de vivre ensemble en paix

Nous gardons vive souvenance de la France

D'où sont partis par un vent d'espérance

Nos chers ancêtres qui en nous ont fait naître

La soif d'un pays où règne l'abondance

Avec les peuples autochtones nous avons fait alliance

Avons appris à parler à l'Esprit de la Terre

Qui nous a fait vivre de la chair

Des fruits de la nature

Et survivre à la froidure

Kébèk c'est nous gens de toutes les couleurs

Gens venus de Grande-Bretagne et d'Irlande

Gens venus d'ailleurs prendre ici demeure

Ensemble échangeons nos savoirs nos légendes

Allons tous à la rencontre de nos ressemblances

Accueillons nos différences respectons nos croyances

Vivons heureux dans l'unité

Notre diversité

Enrichit notre pays

L'héritage de nos mères et de nos pères

C'est le courage de nous tenir debout

Ouvrir nos chemins marcher jusqu'au bout

Grandir souverains choisir notre destin

Lorsque se lève l'aurore nous entendons encore

Résonner fort dans nos coeurs la voix de nos aïeux

Dans leur parlure ils jasent entre eux

De l'avenir des enfants

Des enfants de leurs enfants

Le Saint-Laurent nage dans notre sang

Coule en nos veines mille vagues d'espoir

Notre grand fleuve berceau de notre histoire

Abreuve notre foi dans nos droits et devoirs

Comme ses eaux nourricières se mêlent à l'océan

Nous embrassons les humains venant d'autres horizons

Notre raison notre passion

Notre fraternité

Nous engagent à partager

Kébèk c'est nous aussi grands que nos rêves

De nos racines monte joyeuse sève

Quand va éclore l'iris versicolore

La vie allélouille l'hirondelle gazouille

Nous baignons dans les beautés de notre immensité

Sous les aurores boréales brame brame l'orignal

Près des bouleaux une merveille

Les ailes au soleil

Le harfang des neiges s'envole

Notre puissance c'est l'imagination

Faire en même temps l'utile et l'agréable

Bâtir un monde équitable et viable

Un monde prospère qui protège la nature

Notre culture a bon vent dans ses vastes voilures

Les lumières de nos esprits rayonnent autour de la Terre

Dans la vibrante symphonie

De notre humanité

Nous chantons : Je me souviens

Nos belles jeunesse voilà notre richesse

La fraîcheur de leurs rêves change le monde

Avec sagesse les aînés leur répondent

Nous sommes ouverts confiants et solidaires

Entre nos générations allons jetons des ponts

Entre les rives du fleuve buvons à la même eau

Avec l'ancien et le nouveau

Créons le beau pays

Le pays qu'il nous faut

Ô Kébèk

Pays de nos amours




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Patrick Lagacé | Mes oreilles saignent

    Patrick Lagacé

    Mes oreilles saignent

    Par où commencer à propos de ce Ô Kébèk de Raôul Duguay et Alain Sauvageau, que la Société Saint-Jean-Baptiste (SSBJ) n'a pas jugé bon de ... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer