• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Le photographe de l'AFP Bulent Kilic primé au Festival Visa pour l'Image 

Le photographe de l'AFP Bulent Kilic primé au Festival Visa pour l'Image

Une des photos du reportage primé du photographe... (Photo Bulent Kilic, archives AFP)

Agrandir

Une des photos du reportage primé du photographe de l'Agence France-Presse Bulent Kilic montre des Syriens qui tentent d'entrer illégalement en Turquie, à Akcakale, le 14 juin dernier.

Photo Bulent Kilic, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise migratoire

International

Crise migratoire

L'Europe fait face à une crise migratoire sans précédent, alors que depuis le début de l'année plus de 350 000 personnes ont tenté de traverser la Méditerranée pour trouver refuge dans l'«Eldorado européen», plusieurs y laissant leur vie. Un nombre de réfugiés poussé à la hausse notamment par la guerre syrienne et l'établissement du «califat» du groupe armé État islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie. Mais cette crise n'est pas exclusive à l'Europe, l'Asie du Sud-Est aux prises avec un trafic de migrants aussi tentaculaire que meurtrier connaît également cette triste réalité. »

Agence France-Presse
PERPIGNAN

Le photographe de l'AFP Bulent Kilic a été récompensé du Visa d'Or News samedi pour son travail sur le passage de réfugiés à la frontière turco-syrienne en juin 2014, lors du 27e Festival international de photojournalisme Visa pour l'Image à Perpignan, en France.

Ce prix, le plus prestigieux de ce festival et d'une valeur de 8 000 euros, a été remis lors d'une cérémonie samedi soir au photographe de 35 ans déjà plusieurs fois primés pour son extraordinaire travail sur les terrains difficiles.

Bulent Kilic s'est déclaré heureux de cette nouvelle récompense. «C'est tellement bon lorsque les gens vous font confiance, s'est-il exclamé par téléphone.

«Mais il est temps que je reparte au boulot. Il me reste encore beaucoup à faire, même si ce prix me rend heureux», a-t-il encore dit.

Les images de cette foule de réfugiés se frayant un chemin à travers les clôtures de barbelés au poste frontière turc d'Akçakale, ont fait la une des médias internationaux.

«En moins de dix minutes quelque 20 000 personnes s'étaient entassées, racontait-il récemment. J'ai photographié cette tragédie pendant quatre heures. Presque une personne sur deux avait des bébés dans les bras, criant et essayant de passer à travers la brèche. L'ouverture était si petite que les gens se marchaient dessus pour franchir le poste. Les enfants étaient hissés par-dessus les barbelés. J'espère ne jamais revoir ça», a précisé Bülent Kiliç.

Les reportages de Bulent Kili en Ukraine, en Turquie et en Syrie lui ont valu de nombreux prix, notamment au World Press Photo, au prix Bayeux-Calvados des Correspondants de guerre, à l'Association des Photographes de la Presse Nord-Américaine (NPPA), au China International Press Contest (CHIPP).

Il a également été désigné meilleur photographe d'agence de l'année 2014 par le magazine américain Time et le quotidien britannique Guardian.

«Cette prestigieuse récompense vient couronner le travail remarquable de Bülent qui témoigne de la qualité de la production de l'AFP», a déclaré Emmanuel Hoog, Président-Directeur Général de l'AFP.

Bulent Kilic, photographe turc né en 1979, a débuté sa carrière comme journaliste pour la presse locale. En 2003, il devient reporter-photographe et rejoint l'AFP comme pigiste deux ans plus tard.

Basé à Istanbul, il est actuellement responsable de la couverture photo pour la Turquie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer