• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Le journaliste Michel Auger reçoit le Prix Couronnement de carrière 

Le journaliste Michel Auger reçoit le Prix Couronnement de carrière

Le journaliste a consacré une bonne partie de... (Photo d'archives)

Agrandir

Le journaliste a consacré une bonne partie de sa carrière au crime organisé.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le journaliste et chroniqueur judiciaire Michel Auger sera récompensé par la Fondation pour le journalisme canadien (FJC) pour l'ensemble de sa carrière.

Celui qui a travaillé de nombreuses années au Journal de Montréal recevra le Prix Couronnement de carrière lors d'une cérémonie le 3 juin prochain, a annoncé la Fondation par voie de communiqué, lundi.

M. Auger a fait ses premières armes au Nouvelliste de Trois-Rivières, en 1964. Il a ensuite travaillé au Montréal Matin et à La Presse pendant quelques années.

Le journaliste a consacré une bonne partie de sa carrière au crime organisé. Dans les années 1990, il a publié plusieurs dossiers sur les rivalités entre les différentes bandes de motards - un sujet délicat qui a failli lui coûter la vie.

Le 13 septembre 2000, en se rendant aux locaux du Journal de Montréal, il a été criblé de six balles dans le dos. Il a finalement survécu à ses blessures et a témoigné de son expérience dans son autobiographie, L'attentat.

Après plus de 40 ans dans le milieu, il a finalement pris sa retraite en 2006.

«Tout au long de sa carrière à titre de chroniqueur judiciaire, M. Auger a surpassé le cadre de ses fonctions en creusant plus profondément que ses pairs et en fournissant aux lecteurs le meilleur tableau qui soit du monde criminalisé de Montréal», a souligné dans le communiqué la chroniqueuse politique Chantal Hébert, qui est membre du jury de la FJC.

M. Auger a déjà été honoré par les siens; la Fédération professionnelle des journalistes du Québec lui avait remis en novembre dernier le prix Judith-Jasmin Hommage.

«Il a grandement inspiré la génération de journalistes enquêteurs, qui, grâce à leur travail, ont entraîné la tenue d'une enquête sur la corruption au Québec», a poursuivi Mme Hébert.

Les journalistes Lise Bissonnette et Bernard Derome ont aussi reçu le Prix Couronnement de carrière par le passé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer