Un nouveau site pour défier l'hiver

Vincent Valliere, Elisapie Isaac, la DJ Melodrastik et... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Vincent Valliere, Elisapie Isaac, la DJ Melodrastik et Pierre Kwenders.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival Montréal en lumière

Arts

Festival Montréal en lumière

Consultez notre dossier complet sur le Festival Montréal en lumière 2011. »

Daniel Lemay
La Presse

Vincent Vallières a essayé de trouver une chanson traditionnelle suisse qu'il aurait chantée en romanche en s'accompagnant ukulélé... Il n'en pas trouvé.

Vallières va donc ouvrir la série de spectacles extérieurs de Montréal en lumière en rock, le jeudi 19 février, et il faudra attendre le dimanche suivant pour plonger dans la tradition suisse alors qu'Eliana Burki fera découvrir aux Montréalais un nouveau son de la world music centré sur... le cor des Alpes.

Entre-temps, a-t-on appris hier en conférence de presse, la scène RBC aura vu passer De temps antan (le 20 février) et Brigitte Boisjoli (le 21) avant que Montréal en lumière ne revienne de sa relâche avec Pierre Kwenders (le mercredi 25) - «le dernier empereur bantou» n'a jamais chanté dehors l'hiver -, Elisapie (le 26), chanteuse inuite qui n'a pas froid aux yeux, le quatuor Random Recipe (le 27) et ses recettes à party et le quintette sherbrookois Misteur Valaire pour se préparer à la Nuit blanche du 28 février au 1er mars.

La Suisse à l'honneur

Pour sa 16e édition, Montréal en lumière, on le savait, s'est associé à la Suisse, un partenaire «proactif» à souhait, se réjouit Jacques-André Dupont, quand vient le temps de partager ses plaisirs musicaux, gastronomiques, hivernaux et alpins. «Pour défier l'hiver», dira le nouveau directeur général de MEL.

Ainsi, du 19 février au 1er mars, le site extérieur renouvelé de Montréal en lumière aura sa Maison de la Suisse où l'on pourra voir, à l'intérieur, le film La Suisse vue du ciel du cinéaste et photographe Yann Arthus-Bertrand et, à l'extérieur, une création interactive de la Haute École d'art et de design (HEAD) de Genève.

Et que dire de la grande-roue suisse à la descente de laquelle on pourra se rendre au stand S.O.S. fondue pour déguster vous savez quoi... mais adaptée au concept hot-dog.

Autres mets «réconfortants» d'inspiration suisse: l'émincé de veau à la zurichoise et la rösti-poutine que servira le Bistro SAQ avec, peut-être, un Diolinoir, un Collex-Bossy ou un Neuchâtel.

Chefs sans brigade et autres «cuisinières» avides de nouveautés voudront visiter (les 26, 27 et 28 février) le nouveau Salon du livre gourmand sur la Grande-Place du Complexe Desjardins. Des centaines de livres à vendre et une quinzaine de vedettes en séances de signatures, dont Bob le chef de L'anarchie culinaire, Karyne Duplessis Piché (Vive le vin!) et François Chartier, ami de la molécule (voir le programme complet sur montrealenlumiere.com).

Une tyrolienne rue Sainte-Catherine

Si elle est inspirée du «pays à l'honneur», l'autre grande nouveauté de cette année verra le jour grâce au présentateur de Montréal en lumière. La Tyrolienne RBC, système de transport sur filin «propulsé» ici par Arbraska, permettra aux téméraires de traverser le site dans les airs, sur deux câbles tendus. Acrophobes s'abstenir.

Autre addition d'importance: la mini-glissade pour jeunes enfants qui ne manqueront pas d'y accourir avant ou après les spectacles des Petites Tounes ou de Benoît Archambault.

Côté lumière et projections, l'offre est dense, difficile à mettre en mots: du Cercle Bell de la place des Festivals au Jardin de lumière Casino de Montréal dans le «Spectrou», comme les intimes appellent l'ancien site du Spectrum, il faudra y aller voir pour le croire.

Et suivre le conseil de Vincent Vallières dans sa chanson Stone: «Profiter de la ride/Et faire confiance au vent.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer