Mario Pelchat: de la scène aux vignes

Mario Pelchat a reçu notre journaliste dans son... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Mario Pelchat a reçu notre journaliste dans son vignoble à Saint-Joseph-du-Lac.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SAINT-JOSEPH-DU-LAC) Mario Pelchat se produit ce soir au Théâtre Maisonneuve avec les chansons de son album en hommage à Gilbert Bécaud. Mais c'est au milieu de son vignoble de Saint-Joseph-du-Lac que nous l'avons rencontré il y a un mois. Pour parler de lui, de son spectacle, mais aussi de son travail de facilitateur auprès de Paul Daraîche et du groupe à succès 2Frères avec son label MP3 Disques.

En février dernier, Pelchat a reçu sur le plateau de Tout le monde en parle un disque diamant pour avoir franchir le cap du million d'albums vendus par MP3 Disques.

C'est par hasard que le Jeannois qui a la bosse des affaires s'est initié au monde vinicole. «J'ai acheté une selle à ma femme pour avoir un cheval, mais elle ne voulait pas le mettre en pension. J'ai donc acheté une terre agricole, mais il fallait un projet pour pouvoir construire. On s'est lancés dans la vigne et nous voilà dans un bel engrenage de fou», dit-il en regardant «sa» Claire travailler au loin dans le champ de 42 arpents.

«Tout cela à cause d'une selle. Et elle est dans le garage!» lance Mario Pelchat.

Reprendre Bécaud

Mario Pelchat a écrit la mise en scène de son spectacle en hommage à Gilbert Bécaud, présenté ce soir, mais il a bénéficié du deuxième avis de Johanne Mercier. Cette dernière avait piloté l'émission de télé de l'album Et maintenant... Bécaud, certifié or avec près de 50 000 exemplaires vendus. Pelchat ne va chanter «que du Bécaud», promet-il. Mort il y a 15 ans, le grand chanteur français est connu pour des standards comme Je t'appartiens ou Et maintenant, repris en anglais par les Everly Brothers et Elvis Presley.

«On dirait que ç'a été écrit pour moi. Bécaud et moi sommes deux barytons. Je n'ai jamais eu à changer de tonalité.»

Mario Pelchat se réjouit de savoir qu'Émilie Bécaud, la fille de celui qu'on surnommait monsieur 100 000 volts, sera au Théâtre Maisonneuve pour chanter avec lui La fille au tableau.

Paul Daraîche

Mario Pelchat affectionne autant être un auteur-compositeur qu'un interprète. «J'aime écrire mes chansons, mais j'aime aussi être au service d'une oeuvre.»

Depuis peu, Mario Pelchat met aussi son expérience au service d'autres artistes qui se hissent au sommet des palmarès de ventes, dont Nadja, Paul Daraîche et 2Frères.

Commençons par Paul Daraîche.

Quand Mario Pelchat avait 15 ans, une cousine l'a emmené voir le chanteur country dans sa ville natale de Dolbeau-Mistassini. «Je chantais souvent dans le bar où il se produisait. J'ai invité Paul à ma table pour avoir des conseils pour réussir.»

La légende québécoise du country lui a dit d'«avoir des bonnes tounes», d'«être en shape» et de déménager à Montréal. «J'ai perdu 45 lbs et je me suis établi à Montréal», raconte Pelchat.

Des décennies plus tard, il invite Daraîche (qui se souvient à peine de lui) à l'émission Chaînes d'artistes, diffusée sur les ondes de TVA. Il le fait aussi participer au deuxième volume Quand le country dit bonjour.

Quand Paul Daraîche lui dit que son rêve est d'enregistrer ses propres chansons avec des personnes influentes, Pelchat embarque à fond dans le projet. «Tout le monde que j'ai appelé a accepté avec grand honneur...»

Le reste appartient à l'histoire de l'album Mes amours, mes amis, et des deux autres qui ont suivi, vendus à plus de 200 000 exemplaires.

2Frères

«La plus belle des surprises pour moi», lance Mario Pelchat en parlant maintenant de 2Frères.

«Je savais que les petits gars avaient du talent... Mais cela ne suffit pas pour un phénomène de masse.»

Il faut s'en remettre à la magie du public ou du «timing». Dans le cas de 2Frères - qui sont les artistes francophones les plus diffusés jusqu'à présent sur les ondes radiophoniques au Canada en 2016 et qui ont vendu près de 60 000 albums -, tout a commencé quand Mario Pelchat a entendu parler des frères du village de Chapais autour d'un feu de camp. «C'était le printemps érable et ma belle-soeur m'a fait écouter quelque chose sur son iPhone.»

Mario a rencontré les frères Erik et Sonny Caouette, mais il a préféré jouer la carte de la patience. «On ne peut pas se tromper pour un premier album.»

Pelchat a présenté les frères Caouette à Steve Marin, puis sont nés le futur grand succès Nous autres et l'album du même nom, qui suscite même de l'intérêt en France.

Que ce soit pour sa terre ou la musique, Mario Pelchat ne fait rien à moitié. Il aime planter des vignes et les voir pousser, au propre comme au figuré. «C'est un peu du gambling. J'adore le showbusiness et le public est mon leitmotiv.

«J'ai toujours l'oreille tendue», conclut-il.

_____________________________________________________________________________

Mario Pelchat reprend Gilbert Bécaud ce soir, 20 h, au Théâtre Maisonneuve.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer