Je m'appelle... Moodoïd

Il s'appelle Moodoïd, mais un autre nom a aidé le groupe dans son dossier de... (Photo fournie par les FrancoFolies)

Agrandir

Photo fournie par les FrancoFolies

Il s'appelle Moodoïd, mais un autre nom a aidé le groupe dans son dossier de resse... Celui de Kevin Parker, du groupe australien Tame Impala, qui a mixé l'EP de Moodoïd.

« J'ai créé le projet il y a un an et demi. J'ai passé un long moment dans la campagne en Suisse à écrire des chansons dictées par mes émotions et la nature », explique son géniteur Pablo Padovani (guitariste de Melody's Echo Chamber et fils du célèbre jazzman Jean-Marc Padovani).

L'EP de quatre chansons révèle une pop psychédélique et épique au son international, mais avec des textes francophones mixés en retrait des musiques au grand pouvoir évocateur. « Au lieu de jouer avec la poésie dans les textes, on peut laisser se faufiler des mots à travers les mélodies », indique Pablo Padovani.

En entrevue, l'artiste cite en référence des groupes comme Dir ty Projectors, Animal Collective et, bien entendu, Tame Impala. Le jeune homme a fait des études en cinéma. « Je me vois comme un cinéaste qui fait de la musique », dit-il. Ce n'est pas pour rien que Moodoïd juxtapose deux mots : « mood » et « bizarroïde ».

Demain soir, Pablo Padovani et « son groupe de filles » interpréteront les quatre pièces de l'EP, mais aussi des titres du nouvel album attendu le 18 août.

Aux Katacombes avec Le Couleur, demain soir à 23h.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer