Neil Young et Deep Purple au 50e Festival de Montreux

Neil Young... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Neil Young

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Montreux

Le festival de jazz de Montreux présente un plateau très riche pour sa 50e édition avec le Canadien Neil Young, le groupe de rock britannique Deep Purple, mais aussi Patti Smith et PJ Harvey, les Français de Air et les historiques du jazz Monty Alexander et Quincy Jones.

Le programme de cette édition anniversaire, du 1er au 16 juillet, «est construit comme un écho à l'épaisseur historique de ce festival, dense et vivante», a souligné Mathieu Jatton, directeur général du festival, lors d'une conférence de presse jeudi à Montreux.

La soirée d'ouverture le 30 juin, au casino Barrière, donnera à entendre Charles Lloyd, le tout premier jazzman américain venu au festival en 1967 lors de l'édition inaugurale. Ce même soir, Monty Alexander, revisitera son album phare enregistré en 1977, Montreux Alexander.

Quincy Jones, «le frère du festival, le parrain», selon M. Jatton, se produira le 8 juillet au côté de plusieurs invités tout aussi prestigieux comme Al Jarreau et Patti Austin. Il cèdera ensuite la scène du Stravinski au groupe Simply Red.

Le rock sera à l'honneur avec les Anglais de Deep Purple, pour la dernière soirée, qui seront précédés de Dweezil Zappa, le fils de Frank Zappa.

L'histoire de Deep Purple est fortement liée à Montreux car leur succès planétaire Smoke on the Water raconte l'incendie qui en 1971, avait ravagé le casino de Montreux, lors d'un concert de Zappa, faisant quelques blessés.

La légende du folk Neil Young, venu une seule fois à Montreux, en 2001, jouera le 12 juillet.

«Quand on a imaginé à quoi on pouvait rêver pour cette édition jubilé, a expliqué M. Jatton, on s'est dit «Revenons aux vraies valeurs du festival». On présente donc des grands noms d'aujourd'hui mais aussi des amis du festival qui feront la grandeur de cette 50e édition».

Parmi les musiciens qui ont défilé à Montreux figurent Count Basie, Miles Davis, James Brown, Prince, David Bowie ou encore Bob Dylan, Sade, Gilberto Gil, B.B. King et Aretha Franklin.

Signe de l'éclectisme du festival créé par Claude Nobs, décédé en 2013, la programmation propose aussi notamment le groupe français Air (1er juillet), les Anglais de Muse, ou encore Jean-Michel Jarre qui y jouera pour la première fois, mais aussi Van Morrison, ZZ Top, Santana et Mogwai.

La scène hip hop n'est pas oubliée avec les Américains de Future et la nouvelle génération du rap français sera représentée par PNL, Vald, Georgio, MHD et Nekfeu.

Le festival se refermera par une très longue nuit le 16 juillet où Laurent Garnier sera aux platines.

Les billets sont mis en vente dès vendredi matin. En 2015, le festival de Montreux, qui disposait d'un budget de 28 millions de francs suisses, un peu supérieur pour la 50e édition, a reçu 85 000 spectateurs payants, pour 380 concerts.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer