Exclusif

Une oeuvre de Marc Séguin projetée sur le mont Royal

L'artiste Marc Séguin créera une oeuvre visuelle qui... (Photo Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit)

Agrandir

L'artiste Marc Séguin créera une oeuvre visuelle qui illuminera le mont Royal dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal.

Photo Simon Séguin-Bertrand, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peinture, écriture, cinéma. Pour Marc Séguin, la création n'a pas de frontières. L'un des artistes les plus en vogue au Québec, il a été pressenti par la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal pour créer une oeuvre marquante qui devrait faire date dans l'histoire culturelle de la ville.

Tests techniques réalisés la semaine dernière sur le... (Photo fournie par Marc Séguin) - image 1.0

Agrandir

Tests techniques réalisés la semaine dernière sur le mont Royal par Marc Séguin et la firme 4U2C dans le cadre de leur projet La montagne sociale. 

Photo fournie par Marc Séguin

Pour ce projet, il s'est associé avec l'entreprise montréalaise 4U2C (« For you to see ») - spécialisée dans la conception de dispositifs scénographiques, d'effets visuels et de vidéos - derrière laquelle on trouve Stéphane Mongeau et Yves Aucoin, longtemps le concepteur visuel attitré de Céline Dion.

L'idée de ces artistes - qui n'en manquent pas - est de projeter sur la végétation du mont Royal un film inédit de 30 minutes. Le nom de travail du projet est La montagne sociale, une oeuvre artistique qui se penchera sur la société dans laquelle on vit.

« Ce sera une véritable oeuvre signature, dit Marc Séguin. Il sera question de la société montréalaise, mais ce ne sera pas une vidéo didactique ou informative. Ce sera une oeuvre d'art visuel avec une partie sociale. On va faire un lien avec le caractère communautaire de Montréal et impliquer par exemple les refuges pour hommes et les centres de femmes. L'oeuvre va permettre à la population de constater qu'il y a des gens dans le besoin à Montréal. Elle sera parfois interrompue par des carrés blancs et des carrés rouges pour alerter la population sur certaines problématiques sociales. »

Comment les choses vont-elles visuellement apparaître ? On ne le saura pas avant la première. Il faut bien une part de surprise ! Toutefois, Marc Séguin consent à glisser que des images du fleuve Saint-Laurent ont été prises lors des quatre saisons et feront partie de l'oeuvre.

« Projeter le fleuve sur la montagne va être très poétique, d'autant plus que ce sera à la fois à gauche et à droite de la croix du mont Royal. La montagne deviendra le fleuve. Le mont Royal sera un fleuve de 1500 pieds de large... », explique Marc Séguin.

Pour l'instant, la projection est programmée pour avoir lieu autour de Noël, dès la tombée de la nuit. Si le financement est généreux, elle pourrait tourner en boucle une partie de la nuit. « On aimerait bien la voir projetée pendant au moins une semaine », dit Marc Séguin. Des considérations d'ordre financier et sécuritaire entrent en jeu. On ne peut pas projeter quoi que ce soit dans le ciel montréalais sans que la police, les pompiers et les contrôleurs aériens en soient informés.

Marc Séguin et ses partenaires étaient encore près du parc Jeanne-Mance et de l'avenue du Parc, la semaine dernière, pour des tests techniques visant à confirmer la faisabilité du projet. Car la diffusion de l'oeuvre visuelle se fera à partir d'énormes projecteurs situés à 800 pieds de l'écran naturel d'arbres sur lequel elle sera projetée.

« Seulement 4U2C pouvait matérialiser cette idée folle et tous les tests ont été concluants, dit Marc Séguin. On est satisfaits. On sait maintenant que c'est techniquement faisable. En plus, les projections qu'on a testées ne représentent que 8 à 10 % de la taille que le projet final aura sur la montagne. On espère qu'à Noël, il y aura de la neige, car ce sera encore plus beau sur un écran tout blanc. Et ce sera visible depuis Sainte-Julie. »

ALLUMEZ ET DÎNEZ AVEC LE MAIRE CODERRE ! 

Il n'y aura pas que le mont Royal qui sera illuminé cet hiver. Dans le cadre du 375e anniversaire, d'autres sites de la ville le seront, comme le pont Jacques-Cartier, le Stade olympique, la Biosphère, Habitat 67, la tour de l'Université de Montréal, etc. La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal souhaite illuminer la cité pour la rendre joyeuse et festive.

« La montagne sera notre arbre de Noël, car c'est une icône, dit Gilbert Rozon à La Presse. Mais toute la ville sera lumineuse comme l'est la ville de Lyon le soir du 8 décembre, lors de leur fête des Lumières. »

Les Montréalais seront en effet invités à éclairer leurs maisons avec faste dans le cadre d'un concours qui permettra aux 100 propriétaires des résidences les mieux éclairées d'être invités à manger avec le maire Denis Coderre, le 6 janvier 2017 !

« On est en train de regarder le fonctionnement de tout ça, mais disons que l'illumination de la ville pourrait se faire du 7 décembre au 6 janvier, par exemple, dit Gilbert Rozon. Ce sera beau ! On a besoin de lumière pendant l'hiver et on a besoin de cette joie-là, d'exprimer notre nordicité et de dire qu'on l'aime, notre ville. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer