Fragments d'humanité: un demi-siècle d'archéologie

Provenant d'une quinzaine de prêteurs publics, les 350... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

Provenant d'une quinzaine de prêteurs publics, les 350 objets présentés au musée Pointe-à-Callière couvre la période allant de 10 000 ans avant J.-C. jusqu'au XXe siècle

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pointe-à-Callière présente, jusqu'au 8 janvier 2017, la première exposition québécoise consacrée aux découvertes archéologiques réalisées au Québec depuis 50 ans. Fragments d'humanité rend ainsi compte des richesses trouvées sur quelque 10 000 sites de la province.

Provenant d'une quinzaine de prêteurs publics, les 350 objets présentés au musée Pointe-à-Callière couvrent la période allant de 10 000 ans av. J.-C. jusqu'au XXe siècle. 

La première vitrine de l'exposition dévoile une pierre taillée dont l'examen a permis de la dater de 10 000 ans avant l'ère chrétienne. Trouvée dans la région du lac Mégantic au début des années 2000 par des chercheurs de l'Université de Montréal, cette pointe de projectile à cannelure et éclat de cannelure en rhyolite (roche magmatique) aurait appartenu à des chasseurs nomades qui étaient venus en Estrie traquer le caribou.

Cette pirogue en pin blanc a été découverte... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Cette pirogue en pin blanc a été découverte dans un bon état de conservation en 1986 au fond d'un lac, près de Chertsey, dans Lanaudière. Restaurée par le Centre de conservation du Québec, elle aurait été sculptée entre 1370 et 1510. Elle est donc restée environ un demi-millénaire sous l'eau! On voit encore à l'intérieur les traces de la taille du bois fait par ses bâtisseurs, des Amérindiens.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Comme cette pointe de projectile, des objets présentés dans cette exposition n'ont jamais été exposés au grand public, notamment des réchauds, des jarres et les offrandes d'une sépulture amérindienne mise au jour à Sillery, en 1966. 

L'exposition est accompagnée du premier ouvrage d'une série de cinq qui présente les plus importantes découvertes archéologiques du Québec. 

_________________________________________________________________________

Au musée Pointe-à-Callière jusqu'au 8 janvier 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer