Saatchi Gallery: des femmes, rien que des femmes

L'oeuvre Moje Sabz de Soheila Sokhanvari est présentée... (PHOTO AFP)

Agrandir

L'oeuvre Moje Sabz de Soheila Sokhanvari est présentée à la Saatchi Gallery de Londres.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Pour la première fois depuis sa création il y a 30 ans, la prestigieuse Saatchi Gallery de Londres présentera à partir de mercredi une exposition exclusivement réservée aux femmes, avec les travaux de 14 artistes majeures de l'art contemporain.

Baptisée Champagne Life, l'exposition célébrera jusqu'au 6 mars la diversité de l'art contemporain féminin, et visera également à lutter contre «le plafond de verre» auquel se heurtent ses représentantes, a expliqué à l'AFP le patron de la galerie, Nigel Hurst.

«Si vous regardez le nombre de personnes qui vont aux beaux-arts, c'est grosso modo du 50-50 (entre les hommes et les femmes). Mais si jetez un oeil au top 50 des ventes aux enchères en 2015, seulement trois proviennent d'artistes féminines», a-t-il regretté.

C'est en montrant davantage le travail des artistes féminines que leurs oeuvres prendront de la valeur, a-t-il estimé, appelant les galeristes à faire des efforts en la matière.

L'exposition Champagne Life occupe deux étages de la Saatchi Gallery, située à Chelsea, quartier cossu dans le sud-ouest de la capitale britannique.

Sont notamment visibles des peintures de l'artiste anglo-suédoise Sigrid Holmwood évoquant les toiles du maître flamand Pieter Bruegel l'Ancien (XVIe), mais avec un style psychédélique et des couleurs fluorescentes.

Il y a également des portraits de femmes âgées réalisés par la Serbe Jelena Bulajic à partir de poussière de marbre, granite, calcaire et graphite. Dans une autre pièce, une oeuvre de l'artiste saoudienne Maha Malluh constituée d'un mur de poêles fait face au cheval empaillé de Soheila Sokhanvari, née en Iran.

Figure aussi une sculpture à la cire de l'artiste française Virgile Ittah, selon qui les artistes femmes sont aujourd'hui davantage prises au sérieux.

«Nous sommes à un tournant dans notre société, où la question du genre n'est plus aussi importante qu'auparavant», a-t-elle dit. L'art «n'est plus un club réservé aux hommes».

Réputée pour le soutien qu'elle apporte aux artistes féminines, la Saatchi Gallery a notamment contribué à lancer la carrière de la Britannique Tracey Emin, célèbre pour ses oeuvres exposant les détails les plus intimes de sa vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer