Abbas Akhavan remporte le prix Sobey 2015

Abbas Akhavan devant l'une de ses oeuvres.... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Abbas Akhavan devant l'une de ses oeuvres.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'artiste visuel ontarien Abbas Akhavan a remporté, mercredi, le prix Sobey 2015, lors du gala annuel de dévoilement du prix au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse.

Assorti d'une bourse de 50 000 $, le Sobey's récompense chaque année un artiste de moins de 40 ans s'étant distingué sur la scène des arts plastiques canadiens. D'origine iranienne, Abbas Akhavan pratique un art multidisciplinaire qui comprend des installations éphémères, du dessin, de la vidéo et de la sculpture. L'an dernier, cet artiste torontois de 37 ans avait présenté Fatigues, une oeuvre constituée d'oiseaux et de mammifères empaillés, lors de la Biennale de Montréal, au Musée d'art contemporain.

Le jury du prix Sobey 2015 a dit vouloir "souligner la générosité et l'empathie dans l'enjeu de l'oeuvre d'Abbas. Au moyen d'une pratique fugitive qui résiste à une signification figée, Akhavan réaffirme que le pouvoir et l'engagement sont toujours des sujets pertinents de l'exploration artistique. »

Les trois autres finalistes (Raymond Boisjoly, Sarah Anne Johnson, Lisa Lipton et Jon Rafman) recevront 10 000 $ et leurs oeuvres, comme celles du gagnant, demeureront exposées dans le cadre de l'exposition des finalistes du prix Sobey au Musée des beaux-arts de la Nouvelle-Écosse, à Halifax, jusqu'au 3 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer