Plume Latraverse: la murale du grand flanc mou

Plume Latraverse devant la murale réalisée en son... (PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE)

Agrandir

Plume Latraverse devant la murale réalisée en son honneur par Laurent Gascon. L'artiste a utilisé 4000 morceaux de céramique pour faire le portrait de l'auteur-compositeur-interprète.

PHOTO SIMON GIROUX, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plume Latraverse pointe rarement le bout de son nez devant des caméras. Il a fait exception hier dans l'est de Montréal pour assister à l'inauguration d'une oeuvre murale de Laurent Gascon, qui lui rend hommage.

«Je suis plutôt gêné de tout ça; je ne suis pas habitué à ça, les honneurs», dit l'auteur-compositeur-interprète.

Cette mosaïque de 4000 morceaux de céramique se trouve à l'angle des rues Ontario Est et Lespérance, plus précisément sur une façade du Bain Mathieu.

L'artiste Laurent Gascon ajoute ainsi une septième oeuvre dans l'est de Montréal: «C'est mon initiative de rendre hommage à Plume, parce que c'est quelqu'un d'universel. Il fait partie de moi, il fait partie de nous, son oeuvre est tellement importante», dit Laurent Gascon.

Tournée de spectacles

Plume Latraverse entame une importante tournée automnale où il offre ses chansons qu'il a peu - ou jamais - chantées en public.

«De tout mon répertoire, il y en a peut-être le tiers que j'ai interprété en spectacle. Je faisais des chansons, je les plaquais sur vinyle, peut-être en me disant que ça me servirait plus tard. Donc, je me suis retrouvé avec un bon deux tiers de chansons qui ne cadraient pas nécessairement avec les festivals, et qui étaient plutôt issues de ma veine chansonnière», dit le grand homme.

Accompagné de ses fidèles musiciens Jean-Claude Marsan et Grégoire Morency, il se tient donc loin de ses succès comme Bobépine: «Je prends un risque en faisant cette tournée-là, parce que je ne donne pas au monde ce à quoi ils s'attendent. J'ai déjà fait quatre-cinq représentations et je suis content de la réaction. Je vois que les gens sont heureux que j'offre autre chose que ce à quoi ils sont habitués», ajoute-t-il.

Loin des grandes foules

Plume Latraverse retourne donc aux sources et se tiendra loin des grandes foules pour quelque temps.

«Je suis issu des boîtes à chansons. À l'époque, il n'y avait pas de festivals. Ensuite, j'ai vu grandir les festivals. Il y en a eu un, il y en a eu deux. Et là, il y a des festivals mur à mur, avec beaucoup d'effets visuels. J'ai voulu revenir à mes sentiers battus pour interpréter mes chansons plus intimes, dans de petites salles.»

Le spectacle Récidives sera présenté à Montréal, Saint-Jérôme, Sorel, Beloeil, Sainte-Agathe, Terrebonne, Varennes, Québec, Laval, Longueuil, Valleyfield, Victoriaville, Brossard, Sherbrooke, Rosemère, Joliette, Granby et Saint-Hyacinthe.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • D'un Plume à l'autre

    Sur scène

    D'un Plume à l'autre

    CRITIQUE / Plume Latraverse n'avait pas envie de faire des grimaces, jeudi, au Grand Théâtre - ou si peu. Ni de jouer les iconoclastes ou de réclamer... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer