Luminothérapie: des prismes et des jeux

Prismatica est composée de 50 prismes éclairés qui... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Prismatica est composée de 50 prismes éclairés qui pivotent sur eux-mêmes quand on les fait tourner avec la main.

Photo: André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une cinquième édition très ludique de Luminothérapie débute ce soir dans le Quartier des spectacles. Cette année, les passants pourront en effet jouer avec les prismes de Raw Design sur la place des Festivals et les ballons-poires de Lüz Studio près de l'édicule de la station de métro Saint-Laurent...

Luminothérapie revient cet hiver avec deux oeuvres interactives qui viendront animer le Quartier des spectacles en soirée jusqu'au 1er février: Prismatica, de la firme torontoise Raw Design, et Fascinoscope, de l'entreprise montréalaise Lüz Studio.

Prismatica est une installation que Raw Design a réalisée - en collaboration avec Atomic3, Jean-François Piché et Dix au carré - sur la place des Festivals. Elle est composée de 50 prismes éclairés qui pivotent sur eux-mêmes quand on les fait tourner avec la main. Grâce aux panneaux qui constituent les prismes, des couleurs se réfléchissent sur le sol quand ils tournent.

Les prismes sont pourvus d'un dispositif sonore qui émet un faible son de clochettes quand ils sont actionnés. «Prismatica a été conçue pour créer un immense kaléidoscope interactif, dit Pierre-Alexandre Le Lay, architecte chez Raw Design. Cela donne diverses atmosphères de couleurs et de réflexions, chatoyantes sous la lumière du jour ou sous les faisceaux des éclairages nocturnes.»

Plus lumineuse que musicale, l'installation devrait créer une sorte de féérie quand la neige aura recouvert la place des Festivals et que le vent fera tourner les prismes.

Avec l'oeuvre Fascinoscope, de Lüz Studio, la façade... (Photo: André Pichette, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Avec l'oeuvre Fascinoscope, de Lüz Studio, la façade ouest du théâtre Maisonneuve de la Place des Arts se transforme en une lanterne magique où des images défilent comme dans un grand carrousel.

Photo: André Pichette, La Presse

La foire Fascinoscope

Plus complexe, la création Fascinoscope de la firme montréalaise Lüz Studio consiste en une vidéoprojection sur huit façades et un jeu pour jeunes de 7 à 107 ans, à l'angle des boulevards De Maisonneuve et Saint-Laurent. Le thème de Fascinoscope est la fête foraine du siècle dernier. Chaque façade illuminée est un kiosque animé en musique avec les thèmes sonores de XS, la petite boîte à musique.

Des animations sont ainsi projetées sur la façade du pavillon Président-Kennedy de l'UQAM, qui devient un grand chapiteau où des acrobates évoluent dans un monde d'illusions. La façade ouest du Théâtre Maisonneuve se transforme en une lanterne magique où des images défilent comme dans un grand carrousel. Place de la Paix, des machines volantes amorcent un tour du monde.

Le fronton mural du Centre de design de l'UQAM est paré d'animations d'un cabaret de style Moulin rouge. Au Cégep du Vieux Montréal, un hypnotiseur tente un envoûtement avec des effets psychédéliques étonnants. Le clocher de l'UQAM montre un magicien qui fait des tours et la façade de la Grande Bibliothèque devient le «Cabinet Bizzaro».

C'est sur la place du métro Saint-Laurent que l'oeuvre connaîtra certainement le plus de succès populaire. L'équipe de Matthieu Larivée y a créé une arcade en plein air avec quatre jeux interactifs mettant aux prises quatre joueurs grâce à un dispositif de ballons-poires, comme on en trouve dans les cours de récréation.

Les visiteurs peuvent jouer à Poulets en cavale, Les fulgurantes machines volantes, Le maître de l'illusion et Le charmeur de serpents. Chaque jeu dure 60 secondes. Chaque joueur accumule des points en activant des ballons-poires munis de capteurs, notamment en visant des poulets ou en faisant monter des montgolfières. Une des quatre estrades a été créée pour permettre à des enfants d'y accéder plus facilement.

____________________________________________________________________________

Prismatica, de Raw Design, en continu, sept jours sur sept; Fascinoscope, de Lüz Studio, dès 16h30 tous les jours, jusqu'au 1er février, dans le Quartier des spectacles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer