La Corée du Nord s'expose

L'artiste nord-coréen Jon Pyong Jin pose devant ses... (Photo: AFP)

Agrandir

L'artiste nord-coréen Jon Pyong Jin pose devant ses oeuvres à l'exposition tenue à l'ambassade de la Corée du Nord à Londres.

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

C'est l'expo dont tous les médias britanniques ont parlé la semaine dernière, mais pas pour les raisons que l'on croit. L'ambassade de la Corée du Nord à Londres vient en effet d'ouvrir ses portes au public pour une exceptionnelle exposition de peinture.

Exceptionnelle dans le sens de «pas souvent», s'entend. Car les tableaux présentés n'ont pas beaucoup de valeur en soi. Quatre artistes, délégués par le gouvernement nord-coréen, ont croqué des scènes de la vie londonienne: femmes discutant sur un banc public, passants marchant sur le bord de la Tamise, coquelicots plantés devant la tour de Londres, pot de fleurs. Plate à mort.

Sauf que cette expo est aussi - et surtout - une rare occasion de pénétrer en territoire nord-coréen, chose que la plupart d'entre nous n'auront jamais la chance de faire. La plupart des visiteurs interrogés ont d'ailleurs avoué qu'ils étaient venus pour «l'expérience» et non pour les oeuvres d'art.

Certains en profitaient carrément pour se faire photographier sous le portrait du leader coréen Kim Jong-un! Fait inusité: l'ambassade nord-coréenne est située dans une maison unifamiliale, dans un quartier résidentiel de la capitale britannique, loin de tout le concert diplomatique. Seul un petit drapeau signale sa présence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer