L'authenticité d'un autoportrait de Rembrandt confirmée

Un autoportrait de Rembrandt dont l'authenticité a été... (Photo: AP)

Agrandir

Un autoportrait de Rembrandt dont l'authenticité a été confirmée.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Londres

Des analyses scientifiques ont permis de confirmer qu'une toile offerte au National Trust britannique par un riche donateur est un authentique autoportrait de Rembrandt valant des dizaines de millions de livres.

Le portrait de l'artiste, un chapeau orné d'une longue plume blanche sur la tête, avait d'abord été attribué à l'un des élèves du peintre et était décrit comme utilisant «le style» du maître néerlandais du XVIIe siècle.

Mais l'an dernier, Ernst van de Wetering, le plus grand expert de Rembrandt au monde, a jugé qu'il était authentique. Le National Trust a indiqué que les analyses de la peinture, de la signature et de la planche de bois ont permis de confirmer l'authenticité du portrait, peint en 1635 alors que Rembrandt avait 29 ans.

La toile a été remise au National Trust en 2010 par la succession d'Edna Lady Samuel de Wych Cross, dont le mari était un grand collectionneur d'art néerlandais et flamand. Elle se trouve actuellement à Buckland Abbey, l'ancienne demeure du navigateur du XVIe siècle Francis Drake, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

L'oeuvre a été évaluée à quelque 30 millions de livres (près de 55 millions $ CAN), mais le National Trust, une association britannique à but non lucratif ayant le mandat de préserver le patrimoine culturel, n'a pas le droit de la vendre.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer