Exclusif

Musée d'art contemporain: un projet deux fois moins coûteux

Le Musée d'art contemporain (MAC) de Montréal... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Le Musée d'art contemporain (MAC) de Montréal

Photo: archives La Presse

Le Musée d'art contemporain (MAC) de Montréal rendra public aujourd'hui un plan d'expansion de 45 millions qui vise à augmenter la taille des espaces d'exposition de l'institution, a appris La Presse.

Il s'agit d'un projet deux fois moins coûteux que celui prévu il y a deux ans et que le gouvernement Charest avait rejeté d'un revers de main.

Plutôt que d'agrandir le bâtiment qui abrite le musée, sur la place des Festivals, on compte plutôt utiliser ses voûtes d'entreposage après les avoir transformées en salle d'exposition. Les oeuvres non exposées seront rangées dans un dépôt externe.

Pauline Marois annoncera en matinée que Québec injectera 18,5 millions afin de réaliser ce projet. La même somme sera versée par le gouvernement fédéral par l'entremise d'un programme déjà établi.

«Tout est réglé», a confié à La Presse une source bien au courant de ce dossier.

Sept millions de dollars devront être amassés auprès de donateurs privés, toujours selon nos informations. Le président du conseil d'administration du musée - et vedette de l'émission Dans l'oeil du dragon -, Alexandre Taillefer versera personnellement 100 000$ pour la réalisation de son projet, devrait-on annoncer.

Deuxième essai

C'est la deuxième fois que l'état-major du MAC tente de vendre aux gouvernements un projet d'agrandissement.

En 2011, on planifiait la reconstruction complète de l'édifice occupé par le musée dans le cadre d'un gigantesque projet de 88 millions. Déjà à ce moment, l'objectif était de créer davantage d'espaces pour exposer la riche collection du MAC.

Mais la ministre de la Culture, Christine St-Pierre, s'était opposée au projet, trop coûteux pour une institution qui peine à attirer un large public. Ses murs ont été érigés à la fin des années 80.

«Est-ce qu'on doit démolir un musée construit il y a à peine 20 ans? Je ne pense pas que la population soit prête à accepter cela», avait-elle affirmé au Devoir.

Deux ans plus tard, Québec a complètement renouvelé l'équipe qui dirige le musée. M. Taillefer a été appelé à la rescousse par le cabinet de la ministre St-Pierre, et John Zeppetelli a remplacé Paulette Gagnon à la direction générale.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer