Le Musée Grévin arrive à Montréal

Le musée présentera les statues de cire de... (Photo AFP)

Agrandir

Le musée présentera les statues de cire de quelque 120 personnalités internationales dont une quarantaine de Québécois.

Photo AFP

Partager

Le Musée Grévin a lancé, ce jeudi à Montréal, Grévin Montréal, premier maillon de l'expansion internationale du musée de cire parisien qui ouvrira le 19 avril prochain au cinquième étage du Centre Eaton.

Le musée Grévin Montréal, «l'Art du vrai-semblant», est destiné aux grands comme aux petits et présentera les statues de cire de quelque 120 personnalités internationales dont une quarantaine de Québécois, notamment Robert Charlebois, Céline Dion, Guy Lafleur, Gilles Vigneault, Ginette Reno, Stéphane Rousseau, Véronic DiCaire, Jean-Pierre Ferland, Roy Dupuis, Marie-Mai et Julie Payette.

«Le projet de créer un Musée Grévin à Montréal a débuté grâce à l'amitié franco-québécoise, à Céline Dion et à Michel Drucker», a expliqué Béatrice de Reyniès, directrice de Grévin International, lors d'une conférence de presse. Le projet correspond à un investissement de 14 millions.

Personnalités québécoises

Confiée à Dick Walsh (Bals de l'OSM et du Musée d'art contemporain) et au Français Julien Bertévas, la scénographie fera se rencontrer des personnalités québécoises et françaises... en cire, et fera appel à la projection vidéo et aux jeux de lumières.

Les promoteurs du musée expliquent que les statues savamment mises en scène offriront une «expérience sensorielle et interactive unique».

Moment Factory participe au projet muséal avec un environnement multimédia interactif, immersif et évolutif, le Palais des Saisons, qui sera installé au début de la visite.

Les visiteurs pourront se faire photographier tous les jours de la semaine près des statues de leurs vedettes préférées et pourront même créer leur propre personnage après avoir scanné leur image.

Présente à la conférence de presse, Véronic DiCaire a dit avoir eu beaucoup de plaisir à se prêter à la représentation de sa tête par l'équipe des sculpteurs du Musée Grévin. «Je me suis reconnue, c'est hallucinant les détails qu'ils vont chercher, le regard et même les cicatrices», a dit la chanteuse et imitatrice franco-ontarienne.

La création d'une statue de cire hyperréaliste dans les ateliers parisiens du musée requiert un travail détaillé en plusieurs étapes avec la présence de la personnalité modèle, le moulage en plâtre puis en cire, le maquillage, la coiffure, la pose des costumes et enfin celle des accessoires.

Gastronomie

Créé à Paris il y a 150 ans par le journaliste Arthur Meyer et le caricaturiste et sculpteur Alfred Grévin, le musée Grévin accueille plus de 800 000 visiteurs par an à Paris, 60 millions de visiteurs depuis 1882. Après Montréal, le Musée Grévin souhaite se décliner également à Prague et à Singapour.

Le musée parisien a voulu donner du prestige à sa succursale montréalaise en s'associant à la gastronomie québécoise d'inspiration française. Ainsi, le Grand Chef Relais et Châteaux Jérôme Ferrer, du groupe Europea, ouvrira au musée un café-bistro, Café Grévin par Europea, de style parisien, où l'on pourra déjeuner et dîner mais aussi se procurer des boîtes à lunch et des plats signés Jérôme Ferrer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer