Une rétrospective des photos de Robert Adams à Madrid

Célèbre pour ses images austères du Grand Ouest capturées en noir et  blanc, le... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Madrid

Célèbre pour ses images austères du Grand Ouest capturées en noir et blanc, le photographe américain Robert Adams est à l'honneur d'une vaste rétrospective qui s'ouvrira mercredi à Madrid avant de voyager vers d'autres villes européennes, dont Paris.

Autoroutes vides, immeubles isolés, souches d'arbres, lotissements de préfabriqués: le musée Reina Sofia présente près de 300 photographies prises entre 1964 et 2008.

«Je pense que c'est la plus grande exposition de son oeuvre jamais organisée en Europe», a expliqué le commissaire de l'exposition, Joshua Chuang, lors de sa présentation mardi.

«Nous espérons que le travail de Robert Adams puisse toucher le public européen», a-t-il ajouté. «Même s'il a photographié aux États-Unis des lieux bien particuliers, des lieux qui lui sont familiers, des lieux où il se sentait chez lui, il a trouvé en eux des éléments universels».

L'exposition part de ses premières photographies d'immeubles solitaires au Colorado et s'achève avec ses images plus récentes de souches d'arbres et d'oiseaux capturées sur la côte pacifique, dans le nord-ouest des États-Unis.

Parmi elles se trouvent certains de ses clichés les plus célèbres, comme cette image prise en 1968 où l'on voit la silhouette d'une femme debout à la fenêtre de sa maison de la banlieue de Colorado Springs.

Alors que la maison est à l'ombre, le gazon est illuminé par un soleil éclatant.

«Cette photo transmet une sensation de beauté et de désespoir. C'est sa capacité à dépeindre à la fois la déception et l'espoir qui rend son travail emblématique», selon Joshua Chuang.

Présentées dans des cadres blancs, les photographies, tirées de la collection de la Yale University Art Gallery, sont petites: à peine 15 centimètres sur 15.

Madrid est le premier arrêt européen de la rétrospective, baptisée Robert Adams: l'endroit où nous vivons.

Montrée pour la première fois à Vancouver, au Canada, en septembre 2010, l'exposition voyagera dans neuf villes en tout. Après Madrid, où elles resteront jusqu'au 20 mai, les photographies de Robert Adams seront présentées à Bottrop en Allemagne, à Paris, Londres et Winterthour en Suisse.

Né à Orange, dans le New Jersey, en 1937, Robert Adams a grandi au Colorado. C'est pour capturer les changements rapides qui frappaient le paysage de Denver, où il vivait à l'époque, qu'il s'est lancé dans la photographie dans les années 1960.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer