• Accueil > 
  • Arts 
  • > Studio SAM: Pixcom mise sur la relève 

Studio SAM: Pixcom mise sur la relève

De gauche à droite: Nicolas Merola (président et... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

De gauche à droite: Nicolas Merola (président et producteur chez Pixcom), Charles Lafortune (vice-président, contenu et création), Nadine Dufour (productrice et directrice des médias numériques) et Sylvie Desrochers (vice-présidente, finances et administration)

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Dupuis
La Presse

Bonne nouvelle pour les jeunes de la relève télévisuelle : ils bénéficient maintenant d'une plateforme web pour faire valoir leur talent, Studio SAM. La boîte de production Pixcom est l'instigatrice de ce projet qui présente des pilotes d'émissions et des classes de maître. L'objectif est d'offrir aux créateurs de demain une porte d'entrée dans le milieu audiovisuel si difficile à percer.

Il s'agit d'une initiative de Charles Lafortune et de Nadine Dufour, tous deux producteurs chez Pixcom, qui fête ses 30 ans cette année. Alors qu'ils ont lancé avec succès le projet « Fiction nouvelle », qui a permis de faire rayonner le jeune auteur Guillaume Lambert avec la websérie L'âge adulte, ils ont décidé de renouveler l'expérience à plus grande échelle.

Ainsi, par désir de propager les idées de scénarisation d'auteurs émergents, le Studio SAM offre une tribune aux jeunes plumes pour se déployer et explorer librement.

Malgré les risques que pose cette entreprise, les producteurs sont prêts à se lancer. « Le pari le plus risqué, c'est de ne pas s'occuper de la relève », s'empresse de dire Charles Lafortune.

DES PILOTES ATTENDUS

La boîte de production prend l'engagement de livrer 12 pilotes d'émissions d'ici deux ans. « On espère qu'au moins l'un de ces petits embryons se retrouvera à la télévision », croit Nadine Dufour. 

Les pilotes Couch Crashing et Selfie Nation (qui met en vedette Catherine Brunet, Mikhail Ahooja et Jean-Carl Boucher) sont déjà en ligne. Quelques « blind dates » - les classes de maître à l'aveugle du Studio - peuvent aussi être vues sur la plateforme. D'autres projets et classes seront dévoilés au courant de l'été.

Les créateurs émergents sont invités à présenter un scénario de fiction d'ici le 31 août.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer