• Accueil > 
  • Arts 
  • > Bill Cosby: une entente pour taire les accusations 

Bill Cosby: une entente pour taire les accusations

En 2005, Bill Cosby a déclaré sous serment qu'il avait donné une entrevue... (Photo: archives AP)

Agrandir

Photo: archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Philadelphie

En 2005, Bill Cosby a déclaré sous serment qu'il avait donné une entrevue exclusive au National Enquirer au sujet des accusations d'agression sexuelle portées contre lui par une Canadienne en échange de quoi la publication avait accepté de ne pas publier l'histoire d'une deuxième présumée victime.

Des extraits de la déposition de Cosby, faite dans le cadre d'une poursuite civile intentée par la Canadienne Andrea Constand, citent l'humoriste alors qu'il affirme qu'il craignait que le public ne croie les accusations d'agression sexuelle si le National Enquirer publiait les propos d'une deuxième présumée victime, nommée Beth Ferrier.

Les deux femmes ont accusé Cosby de les avoir droguées et agressées.

Bill Cosby s'est fait demander s'il avait cru que la publication de l'histoire de Beth Ferrier dans le National Enquirer aurait pu pousser le public à croire qu'Andrea disait aussi la vérité, ce à quoi il a répondu: «Exactement».

Dans sa déposition, faite le 29 septembre 2005, le comédien et humoriste a admis avoir signé un contrat avec la publication. Il leur donnerait une entrevue exclusive et le National Enquirer ne publierait pas l'histoire de Beth Ferrier.

Ces documents ont été rendus publics peu après que l'Associated Press a diffusé une récente vidéo de Cosby le montrant tenter de convaincre l'agence de presse de ne pas utiliser sa réponse à une question sur les allégations d'agressions sexuelles.

«J'apprécierais que ce soit enlevé», a-t-il demandé lors d'un échange avec l'AP enregistré sur vidéo le 6 novembre dernier.

Cosby avait dit en 2005 qu'on lui avait remis une première version de l'entrevue avec Beth Ferrier, dans laquelle elle faisait de nouvelles allégations.

L'humoriste a refusé de discuter des allégations soulevées par plusieurs femmes au cours des dernières semaines.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer