• Accueil > 
  • Arts 
  • > La liste la plus ultra de Sylvie St-Jacques 

La liste la plus ultra de Sylvie St-Jacques

Edie Falco est aussi brillante en mère et...

Agrandir

Edie Falco est aussi brillante en mère et travailleuse accro aux médicaments dans Nurse Jackie qu'elle l'a été dans le rôle de Carmela Soprano. 

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Voici les choix culturels de la journaliste Sylvie St-Jacques.

Musique

G I R L de Pharrell Williams

Il nous a fait danser toute l'année 2013 avec son électrisante présence vocale sur les tubes Get Lucky de Daft Punk, Blurred Lines (avec Robin Thicke) et Happy, en lice demain pour un Oscar. Le 3 mars, date de sortie de son album G I R L, Pharrell Williams monopolisera mon casque d'écoute. Chanteur, producteur et rappeur, Pharrell est mon nouveau Michael Jackson. Rien de moins.

DVD

Nurse Jackie

Pourquoi visionner compulsivement une série télé sur le quotidien chaotique d'un hôpital new-yorkais? Parce qu'Edie Falco y est aussi brillante en mère et travailleuse accro aux médicaments qu'elle l'a été dans le rôle de Carmela Soprano. Mine de rien, cette série est une fine étude des ratés du système de santé américain ainsi qu'un portrait sans fard de la conciliation travail-famille, version «classe moyenne».

Exposition

The Clock

Le temps est le dénominateur commun de cet immense collage d'une durée de 24 heures, qui est une réflexion profonde sur le cinéma et notre rapport à la temporalité. S'il est 9h30 quand vous pénétrez dans la salle de projection du Musée d'art contemporain, la montre d'un personnage indiquera 9h30. Et ainsi de suite, dans une danse filmique qui rassemble des milliers de scènes de cinéma.

Au Musée d'art contemporain jusqu'au 20 avril

Documentaire

The Lady in Number 6

Avec son optimisme à toute épreuve et son amour du piano, Alice Herz-Sommer va changer votre vie. Celle qui, à 110 ans, était la plus vieille survivante de l'Holocauste, s'est hélas! éteinte dimanche dernier. Lui survit ce magnifique documentaire du Montréalais Malcolm Clarke en guise d'hommage immortel à l'esprit d'un être humain d'exception à l'humour, à l'intelligence et à la joie de vivre.

À l'affiche du Cinéma du Parc

Livre

Le feu de mon père

Le romancier et poète Michael Delisle possède un don exceptionnel pour livrer son intense intériorité avec l'exactitude qui caractérise les grands écrivains. Entre le roman et l'essai, Le feu de mon père est une exploration intime et complexe du rapport trouble qu'a entretenu Delisle avec son paternel hors-la-loi. On y trouve une expérience de lecture à la fois riche et inconfortable.

Aux Éditions du Boréal




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer