Puma: recul des bénéfices au troisième trimestre

Le groupe Puma, numéro trois mondial de l'équipement sportif, a publié vendredi... (PHOTO CHRISTOF STACHE, AFP)

Agrandir

PHOTO CHRISTOF STACHE, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
FRANCFORT

Le groupe Puma, numéro trois mondial de l'équipement sportif, a publié vendredi un bénéfice net divisé par près de deux au troisième trimestre, tout en se disant un peu plus optimiste concernant ses ventes en 2014.

De juillet à septembre, le groupe a engrangé un bénéfice net de 29 millions d'euros contre 53 millions à la même période l'an passé, selon un communiqué financier.

Son bénéfice d'exploitation Ebit a lui chuté à 46 millions d'euros contre 80 millions au troisième trimestre 2013. Le chiffre d'affaires a en revanche progressé de 3,7 % à 843 millions d'euros.

Sur ce trimestre, les résultats du groupe ont pâti une fois encore d'effets de changes défavorables, affirme le groupe. Nettoyé de ces effets, le chiffres d'affaires affiche une hausse de 6,4 %.

En outre, le lancement fin août de sa nouvelle campagne publicitaire «Forever Faster», la plus importante de son histoire, s'est traduit par d'importantes charges de marketing, ajoute-t-il.

Ces vents contraires ont pesé sur la marge brute d'exploitation qui a reculé de 47,1 % à 46,3 %.

La filiale du français Kering, basée à Herzogenaurach (sud), est mal en point depuis quelques années, après les ratés de sa stratégie de positionnement sur la mode et le «Lifestyle».

Pour corriger le tir, elle a engagé depuis 2013 une vaste réorientation sur le sport, en mettant l'accent sur le football, via des partenariats avec des vedettes du ballon rond ainsi que des prises de participation au capital de grands clubs, comme dernièrement l'allemand Borussia Dortmund.

Le patron du groupe Bjørn Gulden, cité dans le communiqué, s'est félicité d'un «bon troisième trimestre», durant lequel «Puma a enregistré des ventes légèrement meilleures qu'attendu».

Les ventes de chaussures de sport ont notamment «progressé pour la première fois depuis sept trimestres», a-t-il noté.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe affiche un bénéfice net de 69 millions d'euros en recul de 43 % sur un an et un chiffre d'affaires en repli de 2,9 % à 2,2 milliards d'euros. Puma met toutefois en avant une hausse de 2,4 % de ses ventes, hors effets de change.

«Au regard des résultats de Puma sur les neuf premiers mois de l'année, nous attendons désormais une légère hausse à un chiffre des ventes hors effets de change» pour l'ensemble de l'année, a indiqué le groupe qui visait jusqu'à présent des ventes stables.

Il mise toujours sur un bénéfice d'exploitation et d'un bénéfice net avoisinant respectivement les 5 % et 3 % des ventes nettes.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer