United Airlines creuse sa perte

L'action United Continental a progressé mardi de 3,90%... (Photo AP)

Agrandir

L'action United Continental a progressé mardi de 3,90% à 37,80 dollars à Wall Street.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe américain de transport aérien United Continental (UAL) a creusé sa perte nette au premier trimestre, affecté par des intempéries exceptionnelles aux États-Unis, mais s'est montré confiant pour l'ensemble de l'année.

«Nos performances au premier trimestre ne sont en aucun cas un résultat acceptable. Bien que nos résultats aient été affectés par des éléments hors de notre contrôle, nous estimons que nous devons être meilleurs», a déclaré Jeff Smisek, PDG du transporteur aérien, lors d'une conférence d'analystes.

«Nous estimons que nous devons faire progresser nos résultats année après année, trimestre après trimestre. Et ce trimestre, nous avons échoué», a-t-il reconnu.

Le groupe a annoncé jeudi une perte nette de 489 millions de dollars, contre 417 millions un an plus tôt. Il a pâti du climat exceptionnellement mauvais aux États unis au début de cette année, qui a amputé son résultat trimestriel à hauteur d'environ 200 millions de dollars.

D'importantes chutes de neige, des vents puissants et un froid record dans le Nord-Est des États-Unis ont fortement perturbé le trafic aérien au mois de janvier.

D'autres éléments exceptionnels, comme 21 millions de pertes de change avec le bolivar vénézuélien, ont pesé à hauteur de 120 millions de dollars (59 millions un an plus tôt).

La perte ajustée par action --qui fait référence aux États-Unis-- s'établit à 1,33 dollar, contre une perte par action de 98 cents au premier trimestre 2013. C'est mieux que les prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur une perte de 1,35 dollar.

«Nous prenons les initiatives appropriées au niveau de nos opérations, de notre réseau, de nos services et de nos produits pour réaliser des résultats bien meilleurs», a assuré M. Smisek, dans un communiqué.

Signes encourageants

«Nous commençons à voir des signes encourageants grâce aux actions que nous avons déjà entreprises», a-t-il fait savoir un peu plus tard aux analystes, se montrant confiant pour le reste de l'année.

«Nous sommes totalement déterminés à atteindre notre objectif d'être en mesure de rendre des liquidités à nos actionnaires l'année prochaine», a ajouté M. Smisek.

Sur les trois premiers mois de l'année, United Continental a dégagé un chiffre d'affaires de 8,69 milliards de dollars, soit 0,3% de moins qu'un an plus tôt (8,72 milliards). Les analystes attendaient en moyenne 8,71 milliards.

«Nous reconnaissons que nous avons été à la traîne en ce qui concerne le chiffre d'affaires et nous avons entrepris les actions nécessaires pour y remédier», a noté M. Smisek.

L'activité passager s'est repliée de 2,3% à 7,38 milliards de dollars, tandis que l'activité cargo a chuté de 7,9% à 209 millions de dollars.

Les frais opérationnels ont grignoté 0,7% à 9 milliards de dollars, grâce notamment à des charges de carburant allégées de 4,4% à 2,91 milliards de dollars.

La perte opérationnelle a plongé de plus de 32% à 349 millions de dollars, contre 264 millions un an plus tôt.

«Nous effectuons de bons progrès en matière de réduction des coûts et pour dégager un rendement durable, tout en améliorant le produit pour nos clients», a ajouté John Rainey, directeur financier du groupe, cité dans le communiqué.

«Bien que nous ne soyons pas ravis de nos résultats financiers du premier trimestre, nous bâtissons des fondations solides qui se traduiront par une meilleure performance financière», a-t-il assuré.

Le groupe, qui a généré un flux de liquidités opérationnelles de 694 millions au premier trimestre, cumulait 6 milliards de liquidités à la fin de cette période. Il a reversé à ses employés 190 millions au titre du partage des bénéfices de 2013.

United Continental est repassé aux bénéfices en 2013 (571 millions de dollars) après une perte de 723 millions un an plus tôt, dépassant les prévisions des analystes.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer