• Accueil > 
  • Actualités > 
  • Santé 
  • > Collège des médecins: un dirigeant épinglé pour avoir accepté des «cadeaux» 

Collège des médecins: un dirigeant épinglé pour avoir accepté des «cadeaux»

Le gynécologue Markus C. Martin, 69 ans, a admis avoir... (PHOTO TIRÉE DU SITE DE L'UNIVERSITÉ McGILL)

Agrandir

Le gynécologue Markus C. Martin, 69 ans, a admis avoir encaissé « 14 chèques totalisant 4230 $ » émis par la société à numéro d'un autre médecin entre 2011 et 2015.

PHOTO TIRÉE DU SITE DE L'UNIVERSITÉ McGILL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un dirigeant du Collège des médecins « au sommet de sa profession » vient d'être épinglé par le conseil de discipline de sa propre organisation pour avoir accepté des milliers de dollars en cadeau d'un collègue.

Le gynécologue Markus C. Martin, 69 ans, a admis avoir encaissé « 14 chèques totalisant 4230 $ » émis par la société à numéro d'un autre médecin entre 2011 et 2015.

Il siégeait au conseil d'administration et au conseil exécutif de l'ordre professionnel pendant toute cette période.

Le médecin « extrêmement généreux » qui lui a remis les chèques avait ouvert une clinique d'échographies tout près du cabinet du Dr Martin.

Ce dernier a admis que certaines des patientes à qui il prescrivait un tel test se rendaient dans la clinique du donateur, mais il « n'a jamais considéré que ces montants étaient des ristournes de la part du [donateur] pour lui avoir référé des patientes », lit-on dans la décision qui vient d'être publiée.

Pour le médecin épinglé, les chèques étaient plutôt des cadeaux « pour qu'il puisse entre autres s'offrir un souper avec son épouse ou bien à titre de compensation pour un échange de garde », continue la décision.

Au C.A. et au conseil exécutif au moment des faits

Markus C. Martin siégeait au conseil d'administration du Collège des médecins depuis 1998, a indiqué hier la porte-parole Caroline Langis. Depuis 2010, il siégeait aussi à son conseil exécutif. Il a terminé ce dernier mandat en septembre 2016 et a démissionné du C.A. il y a quelques semaines.

« Ce qui est important de dire, c'est qu'il s'était retiré de toutes ses fonctions, de tous les comités du Collège depuis décembre 2016 », lorsque le processus disciplinaire a commencé, a affirmé Mme Langis.

Le médecin travaille à l'Hôpital général juif et a eu une clinique de gynécologie sur le chemin de la Côte-des-Neiges.

Hier, son avocate, Me Julie Chenette, a affirmé que ni elle ni son client n'avaient de commentaires à formuler sur la situation.

Radié une semaine

Le conseil de discipline du Collège des médecins a imposé une radiation d'une semaine et une amende de 5000 $ au médecin fautif.

Les médecins ont interdiction d'accepter les présents qui vont au-delà « des remerciements d'usage et les cadeaux de valeur modeste », selon leur Code de déontologie.

« En matière de gravité objective, la conduite reprochée au Dr Martin est grave », ont écrit les membres du comité de discipline. « Au moment de la commission des infractions, le Dr Martin avait entre 36 et 40 ans d'expérience et il aurait dû savoir qu'il ne pouvait accepter » de telles sommes.

Au chapitre des facteurs atténuants, le comité a retenu le fait que le Dr Martin avait plaidé coupable à la première occasion.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer