Personnalités La Presse



Martin Longchamps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Longchamps, président de l'Association de hockey mineur... (Photo Anne Gauthier, La Presse)

Agrandir

Martin Longchamps, président de l'Association de hockey mineur des Braves d'Ahuntsic.

Photo Anne Gauthier, La Presse

 

Martin Beauséjour
La Presse

Martin Longchamps, président de l'Association de hockey mineur des Braves d'Ahuntsic, s'implique depuis longtemps auprès des jeunes. Il a fêté ses 20 ans de bénévolat cette année. Et il n'a que 34 ans. Il est notre Personnalité de la semaine.

Après une blessure au genou, à 14 ans, Martin Longchamps a dû laisser tomber le hockey, son sport préféré. Le jeune fan des Nordiques s'est alors mis à entraîner sa jeune soeur, qui commençait la pratique de la balle-molle. Puis de fil en aiguille, l'adolescent s'est retrouvé à la tête d'une équipe. «Et j'ai remporté un certain succès, avoue-t-il. C'est là que j'ai eu la piqûre pour le coaching.»

Vingt ans plus tard, Martin Longchamps est président de l'Association de hockey mineur des Braves d'Ahuntsic. L'organisation offre des programmes de hockey dans plusieurs secteurs, dont Saint-Michel et Parc-Extension. Chaque année, c'est près de 1000 jeunes qui participent à ses activités. Depuis son élection en 2006, le jeune président s'est fait un devoir de rendre le hockey plus accessible possible, en allant chercher des commandites ou en organisant des collectes de fonds. On dénombrait, pour la saison 2012-2013, 50 équipes de jeunes, et 24 dans la ligue adulte. Avant Longchamps, l'association n'en comptait qu'une quarantaine. "À mes débuts, les Braves ont été comme un adolescent turbulent qui grandit très vite, ajoute-t-il en riant. Maintenant, c'est un jeune adulte, ça roule plus rondement.»

Faciliter l'intégration

Martin Longchamps est aussi directeur de programme pour H.E.R.O.S. (Hockey Education Reaching Out Society), qui permet aux enfants de nouveaux arrivants, ou de familles défavorisées, de jouer au hockey gratuitement. Équipement neuf compris! Il a lui-même fait les démarches afin de lancer une filiale de ce programme canadien au Québec. En septembre 2010, après deux années de travail, une trentaine de garçons et de filles faisaient partie de la première saison de H.E.R.O.S. Montréal.

«Nos jeunes ne font pas que jouer, ils se font des amis, souligne-t-il. Le hockey est un sujet général, il permet aux nouveaux arrivants de s'intégrer plus facilement. Ils se familiarisent aussi avec le Québec. Nos participants éprouvent un plaisir qui, bien souvent, se transporte à l'école. Et ça finit par se voir dans les résultats scolaires.»

Administrateur de comptes pour Hydro-Québec, le nouveau père de famille consacre la majorité de ses temps libres à promouvoir la pratique du sport auprès des jeunes. Et loin de vouloir s'arrêter, il vient tout juste de lancer le programme T.E.C.H., qui mêle hockey et technologie, un autre champ d'intérêt apprécié par les jeunes. «Bref, tout pour les empêcher de traîner dans les rues», avoue-t-il.

Martin Longchamps a maintes fois été récompensé pour son apport à la communauté. Il a reçu, entre autres, le Prix du mérite bénévole du gouvernement du Canada et le prix Claude-Masson du gouvernement du Québec. Le jeune homme a même été intronisé au Temple de la renommée de la Ligue nationale, comme Artisan du hockey, en 2004.

Reste que, selon lui, la plus belle récompense provient des jeunes. «Quand je croise un regard pétillant, allumé... il n'y a rien de mieux que ça pour me motiver à continuer.»

Retrouvez la personnalité de la semaine sur les ondes de Radio-Canada

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer