Inondations: la situation s'améliore à Napierville

Des anciens terrains agricoles à Saint-Cyprien-de-Napierville ont été inondés.... (PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Des anciens terrains agricoles à Saint-Cyprien-de-Napierville ont été inondés.

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La situation semble revenue à la normale samedi à Napierville, en Montérégie, après que l'état d'urgence a été décrété vendredi en soirée. Plus d'une centaine de résidences ont été inondées à la suite des pluies diluviennes qui sont tombées sur une période de plusieurs heures. L'état d'urgence a finalement été levé samedi, à 17h.

Un centre d'aide aux sinistrés a été ouvert au centre communautaire au cas où des évacuations devraient être faites, mais la salle avait déjà été libérée pour un événement samedi matin. 

De l'eau a envahi les sous-sols de plusieurs maisons de la rue du Ruisseau, à Napierville, vendredi soir. Sur la rue Saint-Jacques, d'anciens terrains agricoles étaient toujours partiellement inondés samedi avant-midi.

Vidéo publiée sur Facebook par Donald Coallier

À Saint-Cyprien, tout à côté, ça a aussi frappé fort et plusieurs terres ont été inondées.

À Saint-Isidore, un producteur de poivrons a perdu toute sa récolte.

Des milliers d'abonnés ont été privés d'électricité.

À Montréal, des vols ont été retardés à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Les spectacles du festival Osheaga, sur l'île Notre-Dame, ont dû être suspendus temporairement.

Le ministre rassure les producteurs victimes des intempéries

Après ceux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la semaine dernière, des producteurs agricoles de la Montérégie ont également perdu une partie de leur récolte vendredi en raison de la grêle.

Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Laurent Lessard, a tenu vendredi à rassurer ces producteurs, leur rappelant que les risques inhérents à l'exploitation sont couverts par les programmes d'assurance et de protection du revenu de La Financière agricole du Québec.

Le ministre a indiqué que des équipes de La Financière sont actuellement présentes sur le terrain afin de constater les dommages chez les entreprises agricoles ayant souscrit à une protection d'assurance récolte. Cette opération se poursuivra au cours des prochains jours.

La Financière affirme que les producteurs agricoles qui bénéficient des protections d'assurance récolte recevront les indemnités auxquelles ils ont droit dans les plus brefs délais, dès la semaine prochaine pour certains d'entre eux.

Laurent Lessard souligne que son ministère a demandé à La Financière d'évaluer les autres options possibles pour soutenir les producteurs qui ont subi des pertes non couvertes par les programmes existants.

- Avec La Presse canadienne




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer