Service des incendies: le conseil de Rosemère maintient la fermeture

Rosemère a fermé sa caserne à la suite... (PHOTO PATRICK SANFACON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Rosemère a fermé sa caserne à la suite d'un accord sur 20 ans avec sa voisine Blainville, qui lui fera économiser 30 millions de dollars.

PHOTO PATRICK SANFACON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le conseil municipal de Rosemère, dans les Laurentides, a maintenu lundi soir sa décision de la semaine dernière de fermer son service d'incendie à la faveur d'une entente de 20 ans avec la ville voisine de Blainville qui lui fournit désormais les services.

Cette décision, qui signifie la mise à pied de 38 pompiers, permettra à Rosemère d'économiser 30 millions $ selon ce que la mairesse, Madeleine Leduc, a répété lundi à l'assemblée du conseil municipal.

Des protestataires munis d'une pétition réclamant la remise en place de l'ancien service des incendies de Rosemère ont assisté à l'assemblée. La mairesse Leduc leur a dit qu'il était impossible de revenir sur la décision.

En fin de semaine, le conseil municipal avait demandé à ses pompiers licenciés de cesser d'apeurer la population de la ville et celle de la MRC quant à leur sécurité.

La mairesse assure que l'entente avec Blainville respecte le schéma de couverture de risques de la municipalité régionale de comté (MRC) et la loi sur la Sécurité incendie du gouvernement du Québec.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer