Le service a finalement repris sur le chemin de fer au nord de Sept-Îles

Jeudi matin, un train de la Compagnie minière... (Photo fournie par le BST)

Agrandir

Jeudi matin, un train de la Compagnie minière IOC a déraillé à 20 kilomètres au nord de Sept-Îles, sur le tracé de la QNS&L, faisant un mort.

Photo fournie par le BST

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le service a finalement repris sur la ligne de chemin de fer de Quebec North Shore & Labrador (QNS&L) au nord de Sept-Îles, deux semaines après le déraillement mortel qui a coûté la vie à une personne.

La Compagnie minière Iron Ore Canada (IOC) - qui exploite la ligne QNS&L - a indiqué que les parois rocheuses près du site de l'accident, vraisemblablement causé par un glissement de terrain, avaient été sécurisées au cours de la semaine.

Une porte-parole, Claudine Gagnon, a expliqué que le service avait repris jeudi après l'installation de systèmes de surveillance supplémentaires en début de semaine.

IOC est encore en train d'évaluer divers scénarios pour sortir les sept wagons et les deux locomotives qui se trouvent toujours dans le ravin.

Mme Gagnon a indiqué que le carburant avait été retiré du réservoir d'une des deux locomotives au cours de la semaine. Le processus devrait être complété pour la seconde au cours des prochains jours.

Elle n'a toutefois pas fourni d'échéancier en ce qui a trait aux wagons.

L'accident survenu le 6 novembre dernier a coûté la vie au conducteur du convoi, Enrick Gagnon. L'employé âgé de 45 ans était seul à bord du train au moment du drame.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer