Hydro-Québec: la CAQ «choquée» de la hausse salariale d'Éric Martel

Le président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel.... (PHOTO RYAN REMIORZ, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel.

PHOTO RYAN REMIORZ, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

(Québec) Les partis d'opposition se disent « choqués » contre la hausse de rémunération totale du président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel, qui est passée de 637 125 $ en 2016 à 802 397 $ l'année suivante.

« Il n'y a pas de Québécois qui ont une augmentation aussi importante. Il serait important que Pierre Moreau nous dévoile sur quelle évaluation [on s'est basé] pour donner cette augmentation », à M. Martel, a affirmé mercredi en point de presse le leader parlementaire de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Bonnardel, interpellant le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles. 

Au Salon bleu, pendant la période des questions, le ton est monté d'un cran quand le député de Sanguinet, le péquiste Alain Therrien, a demandé à M. Moreau si « vous graissez votre gang avant de vous en aller ? ».  

« L'orgie de hausses de salaire libérale se poursuit. Après les médecins, les dirigeants de Bombardier, la Caisse de dépôt, c'est maintenant le salaire du P.D.G. d'Hydro-Québec qui explose. (...) Je le sais que les libéraux sont déconnectés de la réalité. Le salaire moyen au Québec, c'est 46 000 $. Définitivement, avec [eux], les gloutons sont gavés, le bar est ouvert », a-t-il martelé. 

Pierre Moreau a rapidement rétorqué que « si l'on compare la rémunération du président-directeur général d'Hydro-Québec avec les autres sociétés d'État ou avec les autres sociétés d'énergie au Canada ou aux États-Unis, c'est la rémunération la plus faible. »

« Le président d'Hydro One, c'est 4,4 millions de dollars avec une rentabilité beaucoup moins grande. Énergir, [anciennement nommée] Gaz Métro, 1,3 million de dollars. La moyenne des sociétés commerciales canadiennes d'électricité et de gaz, 1,2 million de dollars. La moyenne des sociétés américaines, qui ont un chiffre d'affaires comparable à Hydro-Québec, 3,4 millions de dollars. Lorsqu'on veut avoir les meilleurs, on les paie », a ajouté le ministre de l'Énergie. 

Hier, à l'occasion de la publication du rapport annuel 2017 d'Hydro-Québec, Éric Martel a rencontré les journalistes. On y apprenait notamment que le PDH d'Hydro-Québec a reçu 258 838 $ en rémunération incitative, une somme deux fois plus élevée que l'année précédente. La rémunération totale d'Éric Martel atteint 802 397 $, comparativement à 637 125 $ en 2016.

- Avec Hélène Baril, La Presse




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer