Québec solidaire veut prendre le pouvoir d'ici 10 ans

Françoise David et Andres Fontecilla, le président de Québec... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Françoise David et Andres Fontecilla, le président de Québec solidaire.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Nous sommes nés petits, mais on va devenir gros. On a de l'ambition pour Québec solidaire !», a lancé la députée Françoise David ce matin en marge du congrès du 10e anniversaire du parti de gauche. Pour sa prochaine décennie, Québec solidaire voit grand et ambitionne de former un gouvernement majoritaire en séduisant les régions et en renforçant sa «crédibilité économique».

«On va rappeler aux gens, et de façon très ferme que nous ne sommes pas nés pour un petit pain et que oui, la gauche, ça peut exister en Amérique du Nord. Une gauche féministe, indépendantiste, écologiste. Fermement, avec beaucoup d'ambition, avec beaucoup d'espoir, nous réitérons que nous voulons gouverner», a affirmé la députée de Gouin, en marge du congrès du parti qui se déroule à Montréal toute la fin de semaine. 

Selon le président de Québec solidaire Andrés Fontecilla, le parti progressiste de gauche est arrivé à la croisée des chemins et doit maintenant viser à prendre le pouvoir. «Notre défi au cours des 10 premières années a été de mettre Québec solidaire sur la carte et nous avons réussi. Maintenant, pour les 10 prochaines années, il s'agit pour nous de prendre le gouvernement, de réussir à avoir une majorité pour véritablement implanter les propositions novatrices que nous avons pour le Québec », a-t-il affirmé, en point de presse, après avoir présenté une nouvelle publicité du parti

« Avec trois députés à l'Assemblée nationale, on brasse beaucoup d'air. Imaginez-vous si dès 2018, nous étions 10, 15 ou 20 et qu'un jour, on gouvernait ? On pourrait mettre en oeuvre les politiques que nous proposons et que nos adversaires finissent parfois par reprendre », a renchéri Françoise David.  

Québec solidaire mettra beaucoup d'effort d'ici les prochaines élections afin de réaliser une percée à l'extérieur de Montréal, où se trouvent ses trois élus, Françoise David, Amir Khadir et Manon Massé. «L'avenir de Québec solidaire se trouve dans les régions ! L'objectif stratégique à partir de maintenant est de capitaliser sur les percées que nous avons à Rimouski, Sherbrooke, Rouyn-Noranda et Gatineau, et de les transformer en appui substantiel», a martelé Andrés Fontecilla. 

Pour arriver aux portes du pouvoir, Québec solidaire mettra aussi de l'avant un discours plus favorable à une croissance économique au bénéfice de la population et des petits entrepreneurs. «Il est important de promouvoir l'activité économique, appuyer les entrepreneurs qui sont des légions à travers le Québec et leur donner des outils financiers pour faire en sorte que la prospérité économique soit au rendez-vous au Québec», a souligné le président du parti. 

«En 2018, on aura des plans de développement économique pour chacune des régions du Québec. [...] On s'enracine davantage. On fait nos devoirs et on les fait sérieusement, parce que notre espoir, notre ambition, c'est de voir advenir un Québec solidaire», a ajouté Françoise David. 

D'autre part, Françoise David a réitéré en point de presse que Québec solidaire prendra position sur la convergence des forces souverainistes cet automne en conseil national. Les militants ont d'ailleurs échangé sur cet enjeu vendredi soir au début du congrès et se sont montrés en majorité réticents à participer à cette initiative aux côtés du Parti québécois. 

Aujourd'hui, des centaines de militants de Québec solidaire sont réunis à l'UQAM, à Montréal, pour se prononcer sur des modifications à la plateforme électorale du parti. Les militants ont notamment pris position samedi sur les modalités d'une future assemblée constituante, parallèle à l'Assemblée nationale, qui serait mandatée pour écrire une nouvelle constitution. 

En soirée, une grande fête pour souligner le 10e anniversaire de la formation politique est prévue au Club soda. De nombreuses personnalités publiques sont attendues dont la chanteuse Ariane Moffat. Une vidéo d'appui publique du réalisateur Xavier Dolan sera d'ailleurs présentée lors de la soirée. Le 11e congrès du parti va se conclure demain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer