Le rattrapage salarial des médecins est largement atteint, dit Couillard

Le chef de l'opposition, Pierre Karl Péladeau, et... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le chef de l'opposition, Pierre Karl Péladeau, et le premier ministre, Philippe Couillard, échangent leurs voeux à l'occasion de la fin des travaux parlementaires à Québec, vendredi.

PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Arsenault
La Presse Canadienne
QUÉBEC

Le premier ministre Philippe Couillard estime que le rattrapage salarial des médecins est atteint et que la prochaine négociation devra bénéficier entièrement aux patients.

En concluant les travaux parlementaires de l'Assemblée nationale, ajournés vendredi pour la période des fêtes, M. Couillard a affirmé que la correction avait été « largement faite ».

Cette question fait les manchettes depuis que le rapport de la vérificatrice générale déposé vendredi dernier soulignait entre autres que les médecins avaient reçu plus de 415 millions d'honoraires en surplus entre 2010 et 2015.

Ces derniers sont aussi assurés de toucher au moins 200 millions dans le cadre des augmentations versées au personnel des secteurs public et parapublic une fois que les négociations seront conclues.

Questionné à savoir si les médecins étaient trop payés, M. Couillard a répondu en point de presse que cela suffisait.

Par ailleurs, le premier ministre n'a pas été en mesure de préciser quand la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, reviendra à l'Assemblée nationale et si elle conservera son poste au cabinet.

Le 29 octobre dernier, Mme Thériault avait quitté temporairement ses fonctions pour des raisons de santé dans la foulée de critiques concernant sa gestion d'allégations de mauvais traitements et d'agressions sexuelles formulées par des femmes autochtones contre des policiers de la Sûreté du Québec à Val-d'Or.

« J'ai eu l'occasion récemment de parler à Mme Thériault, qui se remet, mais qui est en encore en période de récupération », a affirmé M. Couillard, ajoutant qu'elle sera « toujours » une « partie importante » de l'équipe.

Quant à la possibilité d'un remaniement ministériel, le premier ministre s'est contenté de répéter à trois reprises qu'il cherchait constamment des façons « d'améliorer son équipe ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer