Course au PQ: une campagne à 355 000 $ pour Péladeau

Pierre Karl Péladeau, candidat victorieux de la course... (Photo Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau, candidat victorieux de la course à la direction du PQ, a recueilli des dons de 285 000 $, contre un total de 258 000 $ récoltés par l'ensemble de ses opposants.

Photo Jacques Boissinot, archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La campagne de Pierre Karl Péladeau a engagé 355 000 $ dans la course à la direction du Parti québécois, contre 241 000 $ pour l'ensemble de ses opposants.

Elle a tout de même terminé son exercice financier, en août dernier, avec une dette 132 000 $.

La Presse a obtenu les comptes officiels remis par toutes les équipes au Directeur général des élections (DGE). Ces documents montrent la domination totale de la campagne de M. Péladeau sur celles de ses adversaires, tant au chapitre des dépenses qu'à celui des dons.

« La dette actuelle se situe effectivement à 132 000 $ et un plan de remboursement a été établi », a indiqué Bruno-Pierre Cyr, porte-parole de M. Péladeau. Il a refusé de commenter davantage.

Le candidat victorieux a recueilli des dons de 285 000 $, contre un total de 258 000 $ récoltés par l'ensemble de ses opposants.

100 000 $ à rembourser

Malgré ces revenus importants, M. Péladeau a emprunté 355 000 $ à la Caisse populaire de Saint-Jérôme, dans sa circonscription, au début de la campagne. À la fin de l'exercice financier, le 8 août, il devait toujours rembourser 100 000 $ sur ce prêt.

M. Péladeau a aussi personnellement prêté 30 000 $ à sa propre campagne, tout comme Jean-François Lisée (emprunt de 65 000 $), Bernard Drainville (10 000 $) et Pierre Céré (5500 $). Ils s'étaient tous remboursés au moment de conclure l'exercice financier.

Quelques faits saillants

100 500 $
Contributions totales recueillies lors d'un cocktail de la campagne de Pierre Karl Péladeau à 500 $ le billet au Musée d'art contemporain de Montréal.
3449,25 $
Prix d'un sondage CROP acheté par la campagne de Bernard Drainville vers la fin de la course. Il s'est finalement rallié à M. Péladeau.
981 $
Loyer payé par l'équipe Pierre Céré au Comité chômage de Montréal pour un local de campagne, alors que M. Céré dirige cet organisme.
10 000 $
Somme remise à l'ex-ministre Daniel Breton par la campagne de Pierre Karl Péladeau. La même équipe a versé 12 000 $ au conseiller en gestion de crise Steve Flanagan, qui s'est fait connaître pendant le grand verglas de 1998.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer