L'équité pour les femmes au menu du congrès de Québec solidaire

Le député de Mercier, Amir Khadir.... (Photo Yan Doublet, archives Le Soleil)

Agrandir

Le député de Mercier, Amir Khadir.

Photo Yan Doublet, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Québec solidaire tient ce week-end à Montréal son 10e congrès, au cours duquel les militants seront appelés à définir le programme du parti en lien avec les femmes, les familles et la diversité sexuelle et de genre.

Le congrès accueille notamment samedi des participantes de la «Marche du pain et des roses», qui célèbre son 20e anniversaire cette année. Pour Québec solidaire, il s'agit d'une occasion de contempler le chemin parcouru par le mouvement féministe, mais aussi de continuer à lutter pour l'égalité.

Selon le député Amir Khadir, les politiques d'austérité du gouvernement libéral sont «un grand bond en arrière» pour les Québécoises et les familles. Il soutient que ce sont surtout les femmes qui sont affectées.

Le député de Mercier affirme que le gouvernement Couillard investit dans des secteurs d'emplois occupés massivement par les hommes, mais s'attaque à l'éducation et à la santé, «portées à bout de bras par les femmes».

Parmi les dossiers à l'étude cette fin de semaine, on retrouve le travail du sexe, les droits des personnes trans, les agressions à caractère sexuel, la parité dans les institutions publiques, le scrutin proportionnel et une Politique nationale d'éducation pour les enfants de 0-5 ans.

Québec solidaire, qui compte maintenant plus de 10 000 membres, dit s'engager à combattre la discrimination sur toutes les tribunes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer