Caisse de dépôt et transport collectif: Couillard et Coderre se font pressants

Philippe Couillard et Denis Coderre ont profité de l'allocution... (PHOTO PAUL CHIASSON, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Philippe Couillard et Denis Coderre ont profité de l'allocution qu'ils prononçaient lors des assises de l'Union des municipalités pour aborder le sujet.

PHOTO PAUL CHIASSON, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Lia Lévesque

Le premier ministre Philippe Couillard et le maire de Montréal, Denis Coderre, ont tour à tour invité les partis d'opposition à l'Assemblée nationale, jeudi, à adopter rapidement le projet de loi qui doit permettre à la Caisse de dépôt et placement du Québec de piloter des projets de transport collectif.

Le maire et le premier ministre ont profité de l'allocution qu'ils prononçaient lors des assises de l'Union des municipalités, à Montréal, pour aborder cette question.

Le projet de loi doit permettre à la Caisse de dépôt et placement non seulement d'investir dans des projets de transport collectif, mais aussi de les gérer, de les piloter du début à la fin. Il a été annoncé en janvier dernier, mais il n'est toujours pas adopté. Et cela risque de retarder la réalisation de projets de transport collectif précieux pour plusieurs villes, a fait valoir le maire Coderre en matinée.

«Là on a assez attendu. Notre métropole et l'agglomération de la Montérégie attendent depuis longtemps que ces projets aillent de l'avant, autant le train de l'Ouest que la desserte rapide sur le pont Champlain, qui est vitale. Oui, on peut avoir des désaccords; on peut avoir des discussions. Mais n'utilisons pas ce projet-là comme cheval, comme véhicule de nos désaccords politiques. Il est trop important», a lancé le premier ministre Couillard à l'adresse des partis d'opposition à l'Assemblée nationale.

Les chefs péquiste Pierre Karl Péladeau et caquiste François Legault, qui s'adressaient également aux 1200 délégués municipaux en fin d'après-midi, ont à leur tour indiqué qu'ils tenaient à poser des questions sur ce projet de loi et à prendre le temps qu'il fallait pour bien en comprendre les répercussions. Mais aucun n'a parlé de retarder volontairement l'adoption du projet de loi.

«On va faire notre travail parlementaire, législatif. Il y a des éléments là-dedans qui créent des problèmes. Les Québécois ont le droit et même l'obligation de s'interroger sur la gouvernance de la Caisse: est-ce que nous sommes en train de changer la mission de la Caisse? Est-ce que le conseil d'administration va demeurer indépendant?» a demandé M. Péladeau, lors d'un point de presse après son allocution.

«Je comprends que M. Couillard, qui est le grand spécialiste des bâillons, ne souhaite pas particulièrement discuter et s'engager dans un processus parlementaire, mais donnons le temps à la population, par le biais de ses représentants, de bien comprendre les tenants et aboutissants d'un projet de loi extrêmement important et qui peut changer la misssion de la Caisse sans qu'on s'en aperçoive», a poursuivi le chef péquiste.

De son côté, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a semblé étonné d'entendre les commentaires de M. Couillard qui invitait les partis à ne pas faire de politique partisane avec ce projet de loi.

«Je n'ai aucune intention de retarder le projet de loi. On a quelques questions à poser, mais qu'on soit d'accord ou en désaccord, je pense que c'est un projet qui doit être voté rapidement», a opiné M. Legault, en point de presse après son allocution devant les délégués de l'UMQ.

Toutefois, il a dit croire que les deux projets jugés prioritaires, soit le Système léger sur rail (SLR) sur le pont Champlain et le train de l'Ouest, «ça serait moins coûteux si les deux projets seraient faits par le ministère des Transports» plutôt que par la Caisse de dépôt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer