Aménagement de bureaux: Martin Coiteux insatisfait des dépenses

Les travaux d'aménagement du bureau de Lavalde la... (PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Les travaux d'aménagement du bureau de Lavalde la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, ont coûté 173 365 $.

PHOTO YAN DOUBLET, ARCHIVES LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Robillard
La Presse Canadienne
Québec

Le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, est insatisfait d'un récent exposé sur les dépenses d'aménagement dans les bureaux de circonscription des ministres, qui révèle notamment des dépenses de 173 365 $ pour des travaux dans celui de Francine Charbonneau.

Une porte-parole de M. Coiteux, Marie-Ève Labranche, a affirmé que M. Coiteux a demandé plus de détails à propos des rénovations dans les bureaux des membres du conseil des ministres.

Le président du Conseil du trésor a fait cette demande au président et chef de la direction de la Société québécoise des infrastructures (SQI), Luc Meunier, à la suite d'une rencontre avec lui, la semaine dernière.

Cette réunion avait été sollicitée par M. Coiteux à la suite de reportages révélant que le ministre délégué aux Transports, Jean D'Amour, a engagé des dépenses de 278 000 $ pour des travaux dans son bureau de circonscription de Rivière-du-Loup.

La semaine dernière, le ministre Coiteux avait affirmé qu'un bilan de la SQI, portant sur les dernières années, l'aiderait à déterminer si les travaux dans les bureaux de ses collègues respectent les normes.

Lundi, Mme Labranche a déclaré en entrevue qu'il faudra une nouvelle rencontre avec M. Meunier pour permettre à M. Coiteux d'avoir un portrait plus complet de la situation.

«Le ministre était insatisfait des réponses fournies par la SQI, a-t-elle dit. Il a demandé des précisions et des compléments d'information et la SQI devrait lui faire de nouveaux rapports.»

Selon un document de la SQI transmis à La Presse Canadienne, un budget total de 686 667,09 $ a été consacré à l'aménagement dans les bureaux de circonscription des 27 membres du conseil des ministres, depuis l'élection d'avril dernier.

À titre comparatif, en 2012, l'arrivée au pouvoir des péquistes, qui formaient jusque-là l'opposition officielle, avait généré des coûts totaux de 502 000 $ en travaux dans les bureaux des députés, a indiqué un porte-parole de la SQI, Martin Roy.

Dans le plus récent bilan, après l'élection des libéraux, M. D'Amour arrive en tête, avec des dépenses de 228 746,59 $, qui ne tiennent pas compte d'une somme de 50 000 $ pour d'autres travaux de base, qui est incluse dans son loyer de 4500 $.

Mme Charbonneau suit en deuxième place avec des travaux d'aménagement de 173 365 $ dans son bureau de Laval, devant le premier ministre Philippe Couillard, pour qui des dépenses de 90 675,95 $ ont été nécessaires dans ses deux bureaux de sa circonscription de Roberval.

Par ailleurs, le tableau de la SQI montre également qu'aucune dépense n'a été nécessaire pour 14 ministres.

La plupart sont soit des députés libéraux qui ont été ministres dans le précédent gouvernement libéral, comme Sam Hamad et Jean-Marc Fournier, soit des nouveaux élus libéraux qui ont accédé directement au conseil des ministres en avril dernier, comme M. Coiteux et Carlos Leitao.

M. D'Amour et Mme Charbonneau sont des députés qui ont accédé pour la première fois au conseil des ministres après avoir été réélus au printemps dernier. Tous les deux ont déménagé dans de nouveaux locaux après le scrutin.

Alors que M. D'Amour avait accordé il y a deux semaines une entrevue pour expliquer les dépenses qui ont été nécessaires, l'attachée de presse de Mme Charbonneau a fait savoir lundi que la ministre, députée de Mille-Îles, ne fera pas de commentaires.

Léa Nadeau a référé toutes les questions à la SQI, qui agit à titre de mandataire pour la location de bureaux des députés.

«De notre côté on ne donnera pas d'entrevue à ce sujet-là, a-t-elle dit. Le seul commentaire qu'on va avoir à faire, c'est que le bureau a été relocalisé dans le but d'en assurer l'accessibilité et d'augmenter les niveaux de sécurité dans les lieux, autant pour les visiteurs que les occupants et c'est selon les critères de la SQI.»

Il y a 10 jours, le bureau de Mme Charbonneau avait indiqué que le déménagement avait coûté 1500 $, tandis que des dépenses de 3672 $ avaient été nécessaires pour l'aménagement.

Entreprises Axwood, propriétaire de l'édifice où se trouve le bureau de Mme Charbonneau, a indiqué qu'un entrepreneur privé avait été chargé d'effectuer les travaux sur place, pour un total de 173 365 $.

«Le total que vous avez, c'est le total qui a été dépensé», a dit la directrice de la location, Pina De Iuliis.

À la SQI, le porte-parole Martin Roy a expliqué que des travaux d'aménagement de base et de finition, comme la ventilation et l'insonorisation, avaient été nécessaires dans le local.

«Il y avait des bouts de mur, des cloisons, qui étaient déjà finies mais il fallait poursuivre le travail pour faire d'autres murs, compléter l'insonorisation du plancher au plafond, entre autres choses», a-t-il dit.

Le bureau de 211 mètres carrés, soit environ 2300 pieds carrés, comprend un poste de réception, une salle de conférence, une cuisinette ainsi que quatre bureaux fermés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer