Un appui officiel de Landry envers Pierre Karl Péladeau

Bernard Landry est le premier ancien chef péquiste... (Photo Archives La Presse)

Agrandir

Bernard Landry est le premier ancien chef péquiste à donner formellement son appui à un candidat à la direction du Parti québécois.

Photo Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pierre Karl Péladeau pourra compter sur l'appui d'au moins un ancien premier ministre du Québec durant la course à la direction du Parti québécois. Après avoir laissé planer peu de doutes sur ses intentions, Bernard Landry a confirmé à La Presse qu'il se rangeait derrière le député de Saint-Jérôme.

Monsieur Landry dit admirer la culture du magnat des médias et s'estime satisfait des discussions politiques qu'il a eues avec lui. « Nos conversations sur l'indépendance et sur l'économie ont terminé le travail. »

L'ancien chef péquiste assistera au lancement de la campagne de Pierre Karl Péladeau aujourd'hui.

« Il a un parcours impressionnant. Ses entreprises ont pu s'adapter aux technologies contemporaines. S'il a pu faire ça dans une entreprise, il peut faire ça à la tête d'un gouvernement », pense l'ancien chef du PQ.

Il dit parler à titre de simple militant, puisqu'il n'a pas de rôle formel au sein du clan Péladeau.

L'EFFET PÉLADEAU

« Il y a des signes à l'effet qu'il a déjà un effet très positif sur le parti. Vous avez vu les sondages ? », ajoute-t-il. Un récent coup de sonde publié dans le quotidien Le Devoir démontrait que son élection à la tête du PQ permettrait de devancer les libéraux dans les intentions de vote.

Mais Pierre Karl Péladeau est-il prêt à assumer la direction du PQ ? « Il se prépare de jour en jour », répond Bernard Landry. Il cite en exemple sa récente volte-face au sujet du Bloc québécois. « Il a réfléchi rapidement, il a consulté et il a réajusté ; ça, c'est très bien en politique », croit-il.

Pierre Karl Péladeau avait déclaré à des militants que la formation fédérale n'avait servi qu'à justifier le fédéralisme, avant de revenir sur ses paroles quelques jours plus tard.

Bernard Landry est le premier ancien chef du PQ à donner formellement son appui à un candidat dans la course.

Dans une lettre diffusée hier, 18 anciens ministres et députés du Parti québécois ont aussi donné formellement leur appui à Pierre Karl Péladeau, qui lancera officiellement sa campagne aujourd'hui dans sa circonscription de Saint-Jérôme.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer