Le prochain sommet du G7 aura lieu dans Charlevoix

Le Manoir Richelieu, à La Malbaie, dans la... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le Manoir Richelieu, à La Malbaie, dans la région de Charlevoix.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le prochain sommet du G7, cette organisation influente qui regroupe les sept pays les plus industrialisés de la planète, dont le Canada et les États-Unis, aura lieu au Manoir Richelieu, à La Malbaie, dans la région de Charlevoix, selon des informations obtenues jeudi soir par La Presse.

Le premier ministre Justin Trudeau participera en fin de semaine en Sicile, en Italie, à son deuxième sommet du G7 depuis son arrivée au pouvoir. Le Canada est l'hôte du prochain sommet en 2018 et M. Trudeau doit confirmer à l'issue du sommet en Italie l'endroit où aura lieu la rencontre au Canada.

La décision de tenir le prochain sommet dans cette région, reconnue pour la beauté de ses paysages et éloignée des grands centres urbains, représentera tout de même un défi en matière d'organisation et de sécurité. Il pourrait d'ailleurs s'agir de la première visite officielle qu'effectuera au Canada le président américain Donald Trump, à moins que ce dernier ne décide de venir au pays d'ici là, ce qui n'est pas prévu pour le moment.

Le bureau du premier ministre a toutefois refusé jeudi de confirmer que M. Trudeau avait jeté son dévolu sur le Manoir Richelieu. La Presse a pu confirmer ces informations, d'abord rapportées par Radio-Canada jeudi après-midi, par des sources indépendantes.

La députée provinciale libérale de Charlevoix-Côte-de-Beaupré, Caroline Simard, a pour sa part affirmé à la Presse canadienne avoir reçu une confirmation « officieuse » des autorités canadiennes que le Manoir Richelieu avait été retenu pour accueillir le prochain sommet du G7.

« Ce sera un événement exceptionnel pour Charlevoix. Un tel événement représente d'énormes retombées économiques, mais aussi des retombées touristiques. Plus de mille journalistes couvrent normalement ce genre d'événements. Cela représente une occasion unique de présenter la région de Charlevoix », a dit Mme Simard.

La dernière fois que le Canada a été l'hôte du sommet du G7 remonte à 2010. Le premier ministre Stephen Harper avait alors choisi la ville de Huntsville, dans la région de Muskoka, en Ontario, comme lieu de la rencontre. Il s'agissait en fait d'un G8, à l'époque, puisque la Russie était alors invitée à la rencontre. Elle a été expulsée de ce club sélect après l'annexion illégale de la Crimée par le régime de Vladimir Poutine en 2014.

***

AUTRES SOMMETS DU G7 AU CANADA

  • Montebello, Québec en 1981, Pierre Trudeau
  • Toronto, en 1988, Brian Mulroney
  • Halifax, en N-É., en 1995, Jean Chrétien
  • Kananaskis, en Alberta, en 2002, Jean Chrétien
  • Huntsville, Ontario, 2010, Stephen Harper




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer