Justin Trudeau et David Johnston iront à la commémoration de la Bataille de Vimy

Pendant la bataille de la crête de Vimy,... (Bibliothèque et Archives Canada)

Agrandir

Pendant la bataille de la crête de Vimy, le 29e Battaillon d'infanterie avance sur le « no man's land » malgré le barbelé allemand et le feu nourri des tireurs.

Bibliothèque et Archives Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, annonce qu'il se rendra en France du 8 au 10 avril pour assister aux activités commémoratives du 100e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy.

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, l'accompagnera tout comme le ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, et le chef d'état-major de la défense des Forces armées canadiennes, le général Jonathan Vance.

Le premier ministre Trudeau écrit dans un communiqué paru vendredi que la bataille de la crête de Vimy a marqué un point tournant dans la Première Guerre mondiale et pour le Canada. À son avis, la victoire de la crête de Vimy n'aurait pas été possible sans les efforts concertés du Canada et de ses alliés.

Le gouvernement du Canada rappelle que plus de 650 000 Canadiens ont participé à la Première Guerre mondiale, de 1914 à 1918.

L'assaut canadien sur les lignes allemandes à la crête de Vimy a commencé le 9 avril 1917. La bataille a duré quatre jours. Des quelque 10 600 soldats canadiens blessés à la crête de Vimy, 3600 le furent mortellement.

Pour la première fois, les quatre divisions du Corps canadien, composées de soldats venus de chaque région du pays, combattaient ensemble sur le même champ de bataille.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer