Exclusif

Course au PCC: quatre députés québécois appuient Andrew Scheer

Le député conservateur Andrew Scheer, qui brigue la... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le député conservateur Andrew Scheer, qui brigue la direction de son parti, a été président de la Chambre des communes de 2011 à 2015.

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) À moins d'une semaine du premier débat en français dans la course à la direction du Parti conservateur, le candidat Andrew Scheer frappe un grand coup en obtenant l'appui de quatre députés conservateurs du Québec, damant ainsi le pion au candidat Maxime Bernier dans sa province natale pour le moment.

Ces quatre députés - Alain Rayes (Richmond-Arthabaska), Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles), Luc Berthold (Mégantic-L'Érable) et Sylvie Boucher (Beauport-Côte de Beaupré-Île d'Orléans-Charlevoix) confirmeront leur appui au député bilingue de la Saskatchewan et ancien président de la Chambre des communes aujourd'hui au cours d'une conférence de presse à Québec, a appris La Presse.

Ils ont décidé d'appuyer M. Scheer, et non Maxime Bernier ou encore un autre candidat du Québec, Steven Blaney, parce qu'ils s'opposent farouchement à la promesse de M. Bernier d'abolir le système de gestion de l'offre pour le lait, les oeufs et la volaille, tandis qu'ils ne voient pas en M. Blaney un candidat en mesure de remporter la victoire, a indiqué une source conservatrice qui a requis l'anonymat.

Ces appuis surviennent au moment où la course à la direction du Parti conservateur entre dans une phase cruciale pour plusieurs des 13 candidats qui tentent de succéder à Stephen Harper avec le premier débat en français, qui aura lieu mardi à Québec. Près de la moitié des candidats en lice sont incapables de s'exprimer adéquatement en français, et ce handicap majeur sera mis en évidence durant le débat de la semaine prochaine.

« JEUNE, DYNAMIQUE, RASSEMBLEUR »

En tout, le Parti conservateur compte 12 députés au Québec. Deux de ces députés briguent la direction du Parti conservateur - Maxime Bernier et Steven Blaney - tandis que le chef adjoint Denis Lebel doit observer la plus grande neutralité en raison des fonctions qu'il occupe. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, était le seul à avoir choisi son camp en devenant coprésident de la campagne de Maxime Bernier.

Jusqu'ici, les huit autres députés conservateurs du Québec avaient choisi d'attendre avant d'accorder leur soutien à un candidat en particulier. Quatre d'entre eux mettront fin à leur neutralité aujourd'hui en se ralliant au camp d'Andrew Scheer.

Les autres députés du Québec sont Gérard Deltell, Joël Godin, Alupa Clarke et Bernard Généreux.

« Que ces députés choisissent Andrew Scheer au lieu de Maxime Bernier ou Steven Blaney en dit long sur les qualités de rassembleur de M. Scheer, a affirmé une source conservatrice. C'est d'ailleurs quatre fois plus de députés que Maxime Bernier actuellement. »

« Cette annonce vient changer la course au Québec », a dit une source conservatrice.

« Même Steven Blaney n'obtient aucun appui, poursuit cette source. Donc, ces quatre députés reconnaissent en M. Scheer un candidat jeune, dynamique, rassembleur, capable d'unir l'ensemble du parti. Il est aussi capable de faire des gains au Québec. »

« Beaucoup de nos collègues anglophones attendaient de voir comment les députés du Québec allaient se positionner. Ces appuis auront non seulement des échos au Québec, mais aussi dans le reste du pays. Beaucoup se demandaient si Maxime Bernier pourrait obtenir leurs appuis. Ils vont se rendre compte que ce n'est pas le cas », a ajouté cette source.

Avec le soutien de ces quatre députés du Québec, M. Scheer peut maintenant compter sur l'appui de 23 députés dans l'ensemble du caucus conservateur, soit environ le quart de la députation.

BERNIER PLUS RICHE

Cela dit, Maxime Bernier demeure le candidat qui récolte le plus d'appuis financiers de la part des militants conservateurs. Son équipe a récolté près de 1 million de dollars en dons jusqu'ici, loin devant les autres candidats. Le prochain chef du Parti conservateur sera élu le 27 mai.

Les autres candidats en lice sont les députés Lisa Raitt, Kellie Leitch, Brad Trost, Michael Chong, Erin O'Toole et Deepak Obhrai. Les anciens députés Chris Alexander et Andrew Saxton sont également de la course, tout comme l'homme d'affaires de Vancouver Rick Peterson.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer