Ottawa donnera 100 millions pour les réfugiés syriens

L'argent sera distribué aux opérations du Haut Commissariat... (PHOTO MUHAMMED MUHEISEN, ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

L'argent sera distribué aux opérations du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés dans les pays où ont fui des millions de Syriens, dont le Liban, la Jordanie et la Turquie.

PHOTO MUHAMMED MUHEISEN, ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Lina Dib
La Presse Canadienne
OTTAWA

Le gouvernement canadien annonce une aide humanitaire de 100 millions pour les réfugiés syriens.

Le libéraux respectent ainsi une de leurs promesses électorales.

« Les Canadiens peuvent être fiers de l'initiative d'accueillir 25 000 réfugiés syriens, mais nous savons que des millions d'autres réfugiés demeureront dans des régions où les conditions sont précaires et leur avenir, incertain. Eux aussi méritent notre soutien », a déclaré la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau, en faisant son annonce, jeudi après-midi à Ottawa.

L'argent sera distribué aux opérations du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dans les pays où ont fui des millions de Syriens. Ainsi le HCR au Liban aura 30 millions $, alors que 22 millions iront en Jordanie, 15 millions $ en Turquie, 5 millions $ en Irak et 3 millions $ en Égypte. Les opérations du HCR sur le territoire syrien pourront compter sur 13 millions $ de la part du Canada.

L'aide canadienne comprend aussi 10 millions $ pour aider le HCR à identifier des candidats à la réinstallation au Canada. De plus, 2 millions $ seront remis au HCR pour les réfugiés en Europe. Cette dernière somme pourra servir à tous les réfugiés assistés par le HCR en Europe, quel que soit leur pays d'origine.

La ministre Bibeau a également annoncé la poursuite d'une initiative du gouvernement Harper, lancée au début d'octobre. Chaque dollar offert en don par les citoyens canadiens à des organismes de bienfaisance canadiens générera un dollar du gouvernement fédéral versé au Fonds de secours d'urgence pour la Syrie.

Ce fonds spécial pourra atteindre un maximum de 100 millions $, d'ici le 31 décembre. Son contenu sera distribué par Ottawa, selon les besoins, aux organismes qui aident les réfugiés syriens à l'étranger.

Invitée à qualifier l'importance de l'aide canadienne en regard des besoins du HCR, la ministre Bibeau a soutenu que « toute proportion gardée, le Canada joue son rôle ». Elle a admis que le HCR évaluait ses besoins en aide humanitaire pour 2015 à 2 milliards $.

À titre d'exemple, le budget du HCR au Liban en 2015 s'élève à 740 millions $. Les 30 millions $ offerts par le Canada ne représentent donc qu'environ 4 % de ce budget.

Par ailleurs, la ministre a prêché la patience aux communautés qui s'attendaient à recevoir plus de réfugiés syriens lorsque les 25 000 promis par Ottawa arriveront au Canada. Mme Bibeau a parlé de sa propre communauté de Sherbrooke, habituée à accueillir 400 réfugiés par année. Sa part pour les arrivées de réfugiés syriens d'ici la fin du mois de février ne sera que de 210.

« Les gens sont prêts dans les différentes communautés à en accueillir. Le conflit n'est pas fini. Il y a des réfugiés dans d'autres pays aussi au monde. (...) Dans le moment, on se concentre (...) sur cette situation de crise là et sur un accueil accéléré de 25 000 réfugiés. Mais ça ne s'arrêtera pas là, c'est sûr », a assuré la ministre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer