Contrats informatiques: les règles sont suivies, affirme le ministre Nicholson

Le ministre des Affaires étrangères, Rob Nicholson... (PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le ministre des Affaires étrangères, Rob Nicholson

PHOTO ADRIAN WYLD, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Ottawa) Le ministre des Affaires étrangères, Rob Nicholson, affirme que les règles sont suivies dans l'attribution de contrats informatiques par son ministère.

La Presse a rapporté hier que le ministère des Affaires étrangères a accordé depuis 2010 plusieurs contrats à des consultants informatiques qui ont entraîné d'importants dépassements de coûts. Un contrat d'une valeur initiale de 62 000 $ a par exemple bénéficié d'amendements de plus de 400 000 $, et un autre de 1 $ a finalement coûté près de 770 000 $ aux contribuables.

La nouvelle a fait bondir l'opposition à la Chambre des communes. « Est-ce que le ministre peut nous dire si c'est de l'abus, du favoritisme ou tout simplement de la mauvaise gestion conservatrice ? », a demandé la députée du NPD Hélène Laverdière. « Aucune de ces options, a répondu le ministre Nicholson. La députée n'a rien compris. Il y a des processus en place. [...] Toutes les dépenses sont rapportées par l'entremise des processus parlementaires habituels, tels que le budget principal des dépenses, les comptes publics et les rapports financiers trimestriels. »

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer