Assurance-emploi: le NPD abolira la réforme s'il prend le pouvoir

La Cour suprême du Canada a récemment donné... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

La Cour suprême du Canada a récemment donné raison au gouvernement fédéral à l'effet que les cotisations étaient perçues comme un «revenu» du gouvernement.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

La Presse Canadienne
TROIS-RIVIÈRES

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) n'a pas l'intention d'abandonner sa lutte contre la réforme de l'assurance-emploi du gouvernement Harper.

Le porte-parole du NPD en matière d'assurance-emploi, le député de Trois-Rivières, Robert Aubin, assure que son parti l'abolira s'il prend le pouvoir lors des élections générales de 2015.

Il estime que les gouvernements libéraux et conservateurs successifs ont restreint l'accès à l'assurance-emploi à un creux historique, par leur «gestion incompétente». Il déplore qu'ils aient détourné plus de 57 milliards de dollars de cotisations des travailleurs et des employeurs à d'autres fins que l'assurance-emploi.

Selon lui, il faut mettre en place un mécanisme qui empêchera que cela se reproduise.

La Cour suprême du Canada a récemment donné raison au gouvernement fédéral à l'effet que les cotisations étaient perçues comme un «revenu» du gouvernement.

Robert Aubin convient que la manoeuvre était peut-être légale, mais selon lui, au niveau de la légitimité, l'initiative est pour le moins «questionnable».

Le député néodémocrate espère que les conservateurs et les libéraux appuieront le projet de loi déposé en juin par le NPD qui ferait en sorte que cette manoeuvre ne soit plus possible.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer