Jim Prentice serait candidat à la direction du PC albertain

Le conservateur Jim Prentice.... (PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le conservateur Jim Prentice.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La Presse Canadienne
CALGARY

Une source proche de Jim Prentice a confirmé, lundi, que l'ancien ministre fédéral formait une équipe afin de se porter candidat à la direction du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta.

Selon cette source, M. Prentice a eu des discussions avec le caucus et le cabinet. Il a reçu des encouragements pour sa candidature.

La source, qui a révélé ces informations sous le couvert de l'anonymat, a confirmé que M. Prentice formait une équipe de campagne et une équipe financière. Il devrait annoncer sa candidature officiellement dans quelques semaines.

Jim Prentice a été responsable de plusieurs portefeuilles ministériels au sein du cabinet du premier ministre Stephen Harper, avant de retourner au secteur privé.

Il est actuellement vice-président à la direction de la Banque CIBC et a récemment accepté un mandat auprès de la société pétrolière albertaine Enbridge afin de favoriser l'approbation du projet d'oléoduc Northern Gateway. L'entreprise veut que M. Prentice signe des accords avec une vingtaine de Premières Nations de la Colombie-Britannique et de l'Alberta qui s'opposent au projet.

Des messages laissés à la CIBC, invitant M. Prentice à commenter l'information sur sa candidature, sont restés sans réponse.

Les progressistes-conservateurs de l'Alberta organiseront un scrutin en septembre pour remplacer l'ancienne première ministre Alison Redford. Elle a démissionné le mois dernier face à la révolte du caucus entourant son style de leadership et ses dépenses extravagantes.

Même s'il n'est pas encore officiellement candidat, Jim Prentice a reçu la semaine dernière l'appui public du ministre albertain des Services à la personne, Manmeet Bhullar, qui a estimé que l'Alberta bénéficierait grandement de voir M. Prentice accéder au poste de premier ministre.

M. Prentice est vu comme un successeur potentiel depuis le jour de la démission de Mme Redford, mais il n'a rien dit sur ses intentions jusqu'à maintenant.

Un seul candidat, l'ancien ministre des Affaires municipales Ken Hugues, a officiellement annoncé son entrée dans la course.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer